Pau Tibet
Rubriques  
  Infos
  Année 2016
  Année 2015
  Année 2014
  => Janvier 2014
  => Février 2014
  => Mars 2014
  => Avril 2014
  => Mai 2014
  => Juin 2014
  => Juillet 2014
  => Aout 2014
  => Septembre 2014
  => Octobre 2014
  => Novembre 2014
  => Décembre 2014
  Année 2013
  Année 2012
  Année 2011
  Année 2010
  Année 2009.
  Historique de l'APACT.
  Hommage à Phurbu
  Rencontre de Denise Campet Puntsok Drolma avec S.S. Dalaï Lama.
  Mainpat 2007
  Mainpat 2009
  Mainpat: travaux et projets.
  Mainpat 2011
  Mainpat 2013
  Mainpat 2014
  Mainpat 2015
  Mainpat 2016
  Bodnath le 10 Mars 2009.
  Pokhara 2009
  Dharamsala 2009
  Salle de classe du monastère de Pawo Rinpoché au Népal.
  Université de Bengalore
  Les écoles en Inde, Népal et Bouthan
  Gandhi School Mainpat Mai 2012
  Parrains et Filleuls.
  Témoignages des filleuls
  Parrainage.
  A.G. de l'APACT 16 Mai 2009.
  A.G de l'APACT 8 Mai 2010
  A.G de l'Apact le 14 Mai 2011
  A.G de l'Apact le 12 Mai 2012
  A.G de l'Apact le 20 Avril 2013
  A.G de l'Apact le 13 Avril 2014
  AG de l'Apact le 10 Avril 2015
  A.G de l'Apact le 2 Avril 2016
  AG de l'Apact le 22 Avril 2017
  Fête annuelle de l'APACT.
  Fête annuelle de l'APACT 2010.
  Fête annuelle de l'APACT 2011
  Fête annuelle de l'Apact 2012
  Fête annuelle de l'APACT 2013
  Fête annuelle de l'APACT 2014
  Fête annuelle de l'APACT 2015
  Fête annuelle de l'APACT 2016
  Fête annuelle de l'APACT 2017
  Béru Khyentsé Rinpoché à Pau.
  Actualité PAU.
  Exposition peintures Tashi Norbu
  Méssage de SS Dalaï Lama au peuple Tibétain.
  Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
  Discours de Mr Badinter le 14 Mars 2015
  Prisonniers Tibétains
  Seisme du Népal 2015
  Galerie
  Partenaires.
  Exposition du 18 au 25 Février 2017
  10 Mars 2017 à Pau
Juin 2014
29 Juin 2014

Pour la libération d'un prisonnier malade ( source MEDIAPART )

Une fois encore, un prisonnier tibétain est en danger de mort dans les prisons chinoises,  son crime est d'être un défenseur des droits de l'homme.

Après douze années de mauvais traitements et de tortures, sans les soins médicaux que nécessite un état de santé fragile (problèmes cardiaques et hypertension), état qui s'est encore dangereusement aggravé au cours de l'année écoulée,  sa famille craint de le voir mourir en prison,  elle appelle les autorités chinoises à des soins urgents et à sa libération.

La législation chinoise prévoit cette possibilité de libération si le prisonnier a déjà effectué sept années de sa peine et que sa santé est très dégradée;  il remplit ces conditions. 

Il est demandé aux amis des droits de l'homme et tout particulièrement à ceux de la communauté tibétaine de se joindre à cet appel, que je voudrais relayer ici.   Cette disposition a déjà été appliquée dans le passé, elle avait permis la libération de 14 nonnes de la redoutable  prison de Drapchi.  Un autre prisonnier, incarcéré à l'âge de 13 ans, qui avait passé 10 années en prison, avait pu recouvrer la liberté grâce à une mobilisation internationale.

Tenzin Delek Rimpoche est un  moine bouddhiste très respecté, qui a consacré sa vie à la protection des droits humains;  il a toujours clamé son innocence;  il se bat à présent pour sa propre sa vie et sa liberté.

Il est possible de se joindre à sa famille et à des personnalités influentes sur ce site, afin d'appuyer leur demande :

 https://secure3.convio.net/sft/site/Advocacy?cmd=display&page=UserAction&id=1015



29 Juin 2014

Deux rédacteurs tibétains relâchés au terme de leur peine d’emprisonnement
Deux rédacteurs tibétains relâchés au terme de leur peine d'emprisonnement
Deux écrivains et rédacteurs du journal tibétain Shar Dungri (Eastern Snow Mountain) ont été libérés le 20 juin 2014 au terme de leur peine d’emprisonnement. Jangtse Donkho et Buddha avaient été condamnés, en décembre 2010, à quatre ans de prison ferme pour “incitation au séparatisme” (inciting separatism). Emprisonnés dans la province du Sichuan, leur procès avait été marqué par de multiples violations des droits de la défense, les accusés ne pouvant disposer ni d’avocats, ni d’interprètes chinois.

suite de l'article sur http://fr.rsf.org/chine-trois-ecrivains-tibetains-04-01-2011%2C38286.html

24 Juin 2014

Les Nations Unies doivent aider les réfugiés Tibétains à passer par le Népal

DHARAMSHALA : Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a dit qu’il aiderait les réfugiés Tibétains à passer par le Népal en sécurité. « L’UNHCR facilite le transit en sécurité des nouveaux arrivants Tibétains en Inde par le Népal, où ils viennent rencontrer leur guide spirituel le Dalai Lama, et assurent leur protection et leurs besoins matériels au Népal » a déclaré aujourd’hui l’UNHCR dans une conférence de presse à l’occasion de la Journée internationale des réfugiés.

Cette déclaration vient sur fond d’un récent rapport de Human Rights Watch intitulé « A l’ombre de la Chine : le mauvais traitement des Tibétains au Népal » qui fait état de restrictions imposées aux Tibétains au Népal suite à une forte pression de la Chine. Plus de 2000 Tibétains sont réfugiés au Népal depuis 1959. Human Rights Watch a exhorté le gouvernement népalais à respecter ses obligations légales envers les Tibétains, conformément aux termes du “Gentleman’s Agreement” signé entre le gouvernement du Népal et l’UNHCR. Selon cet accord, le Népal garantit aux Tibétains qui atteignent leur territoire un transit sûr vers l’Inde, où ils peuvent obtenir le statut de réfugié. Les lois internationales empêchent le Népal de procéder à un retour forcé des réfugiés tibétains en raison du risque de torture ou de persécution auquel ils sont exposés en Chine.

Les conséquences de la position durcie du Népal se font sentir dans la communauté tibétaine. Le Népal continue de refuser des papiers d’identité à au moins la moitié des Tibétains au Népal, ce qui les rend plus vulnérables face à une surveillance accrue, à des abus de la police ou du système judiciaire, indépendamment du fait qu’ils soient des activistes politiques. Il est plus difficile pour les Tibétains d’obtenir des documents qui leur permettraient d’aller à l’école, de chercher un emploi, de monter une affaire, de voyager à l’étranger, ou de s’engager dans d’autres activités, dit Human Rights Watch.

http://www.tibetan.fr/?Les-Nations-Unies-doivent-aider



24 Juin 2014

27 Tibétains détenus pour s’être opposé à une mine chinoise illégale

La police chinoise du comté de Chabcha (en chinois : Gonghe), préfecture de Tsolho (Hainan) dans la province du Qinghai, a détenu 27 Tibétains les 6 et 7 juin après qu’ils ont protesté contre une mine chinoise de marbre blanc illégale dans leur région, rapporte Radio Free Asia (Washington) le 18 juin. Le rapport dit que les mineurs travaillaient au-delà de leur période contractuelle et avaient commencé à empiéter sur des sites sacrés pour le bouddhisme tibétain.

Les détenus tibétains étaient tous du village de Karsel, dont les résidents avaient promis de faire obstruction à toute autre mine chinoise de marbre blanc dans leur région. Deux dirigeants du village, Trothar et Barma, figuraient parmi les détenus.

Alors que quatre villageois ont été libérés, les 23 autres sont toujours en détention.

La mine chinoise serait en service depuis environ 1989. Bien que le contrat des mineurs a expiré cette année, ils ont non seulement continué à travailler dans la mine en toute impunité, mais aussi commencé à s’attaquer à des sites sacrés pour les résidents Tibétains. L’empiètement aurait également atteint la limite d’un second village tibétain.

http://www.tibetan.fr/?27-Tibetains-detenus-pour-s-etre



24 Juin 2014

Le Dalai Lama arrive au Ladakh

DHARAMSHALA, 18 juin : le chef spirituel tibétain, Sa Sainteté le Dalai Lama, revenu en Inde après une visite d’une semaine en Italie, est arrivé jeudi au Ladakh. Le leader tibétain, qui s’est rendu au Ladakh pour la première fois en 1967, a été accueilli à l’aéroport Bakula de Leh par Lok Sabha, le membre du parlement Thubten Tsewang, et le ministre du tourisme Tsewang Rinzin Jhora.

Sa Sainteté enseignera les Traités concis de Tsongkhapa sur les étapes vers le chemin de l’illumination (Lamrim Dudon) et donnera une initiation d’Avalokiteshvera (Chenresig wang) du 23 au 25 juin à Padum, au Zanskar.

Le leader tibétain s’est dirigé vers Shiwatsel Phodrang où il a brièvement rencontré des chefs locaux, dont des maîtres bouddhistes. Le lauréat tibétain du prix Nobel a exprimé sa joie de donner l’initiation de Kalachakra au Ladakh. Il a apprécié le développement de la région frappée par de grandes inondations qui avaient fait plusieurs morts et sans abris.

« Pour devenir des bouddhistes du 21ème siècle, il est important d’étudier les enseignements du Bouddha et d’avoir une bonne connaissance de l’éducation moderne. La foi dans le bouddhisme devrait être développée par l’étude des enseignements du Bouddha plutôt que par une simple croyance. Les monastères devraient devenir des centres d’étude pour leur voisinage » a-t-il ajouté.

Sa Sainteté donnera un enseignement sur le soutra du cœur au monastère de Likir le 1er juillet. Du 3 au 5 juillet, Sa Sainteté le Dalai Lama dirigera des rituels de consécration pour Kalachakra. Du 6 au 8 juillet, Sa Sainteté enseignera les préliminaires de la Lettre de Nagarjuna à un ami. Sa Sainteté donnera l’initiation de Kalachakra du 10 au 12 juillet. Le 13 juillet, Sa Sainteté confèrera l’initiation de longue vie et recevra des prières d’offrande de longue vie.

Les enseignements et l’initiation de Kalachakra ont été demandés par les associations Ladakh Buddhist et Ladakh Gonpa. Pour plus d’informations : ladakhkalachakra2014.com

http://www.tibetan.fr/?Le-Dalai-Lama-arrive-au-Ladakh



21 Juin 2014

Les inondations feraient peser une nouvelle menace majeure sur la ligne ferroviaire Qinghai-Tibet

Ce n’est pas seulement le dégel du permafrost sur lequel il est construit mais aussi les inondations provoquées par le débordement des lacs en raison des chutes de pluie de plus en plus importantes qui font peser un sérieux risque à la ligne ferroviaire très prisée de Chine, la ligne Qinghai-Tibet qui dessert Lhassa, la capitale du Tibet occupé. En conséquence, les experts chinois ont appelé à des efforts conjoints entre les départements pour empêcher des dommages possibles à cette voie stratégique de transport rapide et à forte capacité, rapporte le quotidien officiel chinois China Daily le 14 juin.

Quant au danger, Liu Baokang, ingénieur au Centre de surveillance déportée par satellite du Bureau météorologique de la province du Qinghai, dit que "La ligne ferroviaire n’est plus qu’à 8 km du lac salé de la région de Hoh Xil au Qinghai, contre 12 km en septembre 2011."

Le rapport cite les enregistrements météo de la province, qui montrent que le temps sur le plateau tibétain est devenu plus humide et plus chaud en été, créant une augmentation constante des pluies en juillet et août. De plus, Liu a ajouté que la saison des inondations à venir amènera ainsi le niveau de l’eau encore plus haut, rapprochant probablement le lac salé de la ligne de chemin de fer.

Des tremblements de terre ajouteraient au danger. Les experts pensent que suite à deux séismes voisins, quatre lacs, dont le lac Zonag dans l’ouest et le lac salé dans l’est de la région du Hoh Xil dans la province du Qinghai, ont été réunis par les inondations après une rupture de barrage naturel du lac Zonag en septembre 2011. Ceci s’est produit après que 5 milliards de mètres cubes d’eau se soient déversés du lac Zonag, situé dans la partie ouest, plus haute, et se sont écoulés vers les deux lacs voisins.

Et les eaux des trois lacs ont convergé vers le lac salé en contrebas, étendant rapidement sa surface de 48 km2 avant la rupture du barrage en 2011 à 142 km2 en 2014.

http://www.tibetan.fr/?Les-inondations-feraient-peser-une



21 Juin 2014

Plus de 6000 personnes assistent au discours du Dalai Lama à Livourne

DHARAMSHALA, 16 juin : Plus de 6000 personnes sont venues dimanche pour écouter le discours sur "l’éthique compatissante" du chef spirituel tibétain, Sa Sainteté le Dalai Lama, à Livourne, en Italie. Le leader tibétain a également transmis la responsabilisation d’Avalokiteshvara en matinée lors du même évènement. L’évêque de Livourne, Simone Giusti of Livorno, était présent aux côtés de Sa Sainteté. Sa Sainteté a exprimé son plaisir quant à la présence de Giusti : "C’est un grand honneur qu’un frère spirituel d’une grande tradition religieuse soit présent ici, devant mes enseignements du Bouddha. J’ai toujours dit que toutes les religions enseignent le même message, la pratique de l’amour. Philosophiquement, il y a de grandes différences entre nos deux religions mais le but est le même : rendre chacun meilleur, avec une éthique morale".

Sa Sainteté a dit qu’il considérait comme éthiques toutes les actions menées pour le bien-être et au bénéfice des autres. "Prendre sincèrement soin du bien-être des autres ne laisse pas de place pour bafouer, tromper ou blesser les autres. Cela nous est bénéfique car notre esprit sera bien plus heureux, et nous mènera vers une vie heureuse." Il a aussi ajouté que développer un sentiment de souci de bien-être des autres sera finalement bénéfique à soi-même.

Il a ensuite dit que la première personne qui tire bénéfice de sa compassion envers les autres est soi-même. "Alors s’il vous plait, pratiquez l’amour et la compassion."

Le lauréat tibétain du prix Nobel, âgé de 78 ans, a aussi fait part de son espoir de voir les jeunes générations apporter le changement et les a appelées à porter davantage d’attention aux valeurs intrinsèques, à l’éthique morale et au système éducatif.

Répondant à une question d’un membre de l’assistance sur les manifestations par les soutiens de Dorje Shugden (dolgyal), le leader tibétain a dit que "le problème Shugden date d’environ 400 ans, le Grand 5ème Dalai Lama et le 13ème Dalai Lama ont considéré cet esprit comme blessant et ont préconisé de ne pas pratiquer son adoration".

Le leader tibétain dit avoir été lui-même un adepte de Dorje Shugden mais avoir abandonné en 1975 pour des raisons qu’il décrit comme de "fortes connotations sectaires" et "une histoire contribuant à un climat de mésentente sectaire" entre les quatre traditions du bouddhisme tibétain. Le leader tibétain dénonce l’adoration de Dorje Shugden comme « culte de l’esprit » et craint que sa propitiation transforme la "riche tradition du bouddhisme tibétain" en "simple adoration d’esprits."

Samedi, le maire de Livourne Filippo Nogarin a remis les clés de la ville au Dalai Lama qui avait déjà été fait citoyen d’honneur à l’occasion d’une précédente visite.

Sa Sainteté le Dalai Lama qui était en visite de six jours en Italie est parti pour l’Inde aujourd’hui. C’est la 25ème visite du Dalai Lama en Italie, la première ayant eu lieu en 1973.

Du 23 au 25 juin, Sa Sainteté le Dalai Lama enseignera le Traité concis de Tsongkhapa sur les étapes vers la voie de l’illumination (Lamrim Dudon) et donnera l’initiation d’Avalokiteshvara (Chenresig Wang) à Padum, Zanskar, Jammu et Cachemire.

http://www.tibetan.fr/?Plus-de-6000-personnes-assistent



19 Juin 2014

Gepey est libre

Les autorités du Comté de Zungchu, Province du Sichuan, ont libéré Gepey 
( chanteur)sous caution, le jeudi 12 juin 2014.

Sa libération a eu lieu après que sa famille ait signé des "engagements" 
de bonne conduite. Gepey a été rendu à la police de Ngaba avant de 
retrouver sa famille.

Aucune information n'a filtré sur la caution elle-même et notamment si 
elle a été versée en attendant un procès.


 
Gepey a été libéré sous caution le jeudi 12 juin 2014.

  Gepey (Gaybay)chanteur très connu au Tibet a été arrêté par la police de Barkham, Préfecture de Ngaba, au Sichuan, à la fin d’un concert donné en compagnie d’autres chanteurs populaires, le 24 mai dernier. Ce concert voulait sensibiliser les spectateurs à l’avenir de la culture tibétaine.
Les organisateurs avaient obtenu l’autorisation de la tenue de ce concert auprès des autorités et de la police locales.
L’arrestation de Gepey serait en lien avec sa chanson « Pas encore fait ! », exprimant l'attachement profond des Tibétains vis-à-vis de la protection de leur langue. Lors du concert du 24 mai, les spectateurs ont vivement applaudi le titre et le thème de cette chanson.
suite sur: 
http://tibetlib.blogspot.fr/

19 Juin 2014

Un Tibet ouvert pour évaluer les droits de l’homme (législateurs américains)

Dharamshala : - Un groupe bipartis de législateurs américains a présenté une loi à la Chambre des Représentants pour demander un Tibet ouvert et accessible afin d’évaluer de manière objective la situation des droits de l’homme dans les régions tibétaines.

Le projet de loi bipartis, nommé « Loi pour l’accès réciproque au Tibet », promeut l’accès aux régions tibétaines de Chine pour les officiels américains, les journalistes, et les citoyens moyens, dit M. McGovern. Actuellement, les restrictions de voyage imposées par le gouvernement chinois au Tibet sont plus sévères que dans toute autre entité provinciale de Chine.

Ces restrictions ont des conséquences négatives à la fois sur les citoyens américains et tibétains. Après un accident de bus en octobre 2013, avec des Américains à bord, les officiers consulaires américains ont rencontré des délais prolongés pour obtenir l’accès au Tibet, faisant obstacle à leur capacité à servir les Américains en situation de détresse, dit-il.

« L’accès restreint au Tibet rend en fait les Tibétains isolés de la communauté mondiale, limitant les échanges internationaux et la capacité à y évaluer de manière objective la situation des droits de l’homme » dit M. McGovern. « Je suis reconnaissant envers la communauté tibétaine du Massachusetts et International Campaign for Tibet pour leur travail acharné et leur activisme sur ce sujet important. »

« Notre objectif n’est pas de limiter les échanges ; il est d’encourager les échanges entre l’Amérique et le Tibet », poursuit le député McGovern. « Notre but est un Tibet ouvert et accessible, où les Américains peuvent se rendre et apprendre des merveilles du plateau tibétain, de sa beauté naturelle, de son peuple, de sa riche culture et de son héritage religieux. » Le Représentant Joe Pitts (R-PA) est le chef des soutiens Républicains à cette loi.

http://www.tibetan.fr/?Un-Tibet-ouvert-pour-evaluer-les


13 Juin 2014

Des Tibétains manifestent à l’occasion de l’arrivée du ministre des affaires étrangères chinois à New Delhi

Une centaine de Tibétains ont participé à une manifestation dirigée par le Congrès de la jeunesse tibétaine (Tibetan Youth Congress) le 8 juin à Delhi, alors que le ministre des affaires étrangères chinois M. Wang Yi, envoyé spécial du président Xi Jinping, arrivait dans la capitale indienne. Ceux qui ont participé à la manifestation, qui s’est déroulée dans la colonie tibétaine de Majnu-Ka-Tila au nord de Delhi ont demandé que le premier ministre indien M. Narendra Modi aborde la question tibétaine pendant son entretien avec M. Wang.

Selon l’agence de presse PTI le 8 juin qui cite le commissaire de police adjoint pour le nord Sindhu Pillai, les manifestants ont également lancé des slogans anti-chinois et se sont dispersés un peu plus tard. L’agence de presse ANI dit que le drapeau chinois a été brûlé.

Le Congrès de la jeunesse tibétaine est la plus grande ONG tibétaine, elle fait campagne pour la restauration de l’indépendance du Tibet occupé par la Chine. D’un autre côté, l’Administration tibétaine en exil à Dharamshala demande seulement une véritable autonomie pour le Tibet sous loi chinoise. La Chine fait peu de différence entre les deux, les qualifiant de partie de ce qu’elle appelle « la clique du Dalai » ; de temps en temps, elle condamne l’Administration en tant qu’ « organisation terroriste » et désigne le Dalai Lama comme séparatiste.

L’Association des femmes tibétaines (WTA) à Dharamshala a également écrit à M. Modi, lui demandant d’ « exhorter la Chine à répondre aux négociations lancées par le gouvernement tibétain en exil » rapporte le service de presse IANS le 8 juin.

Wang était en visite de deux jours pour préparer le terrain avant la visite du président Xi plus tard cette année. Il a rencontré la ministre indienne des affaires étrangères Mme Sushma Swaraj, et a rendu visite au président Pranab Mukherjee le 8 juin. Il doit rencontrer M. Modi le 9 juin. D’après hindustantimes.com en date du 8 juin, il doit aussi participer à une réunion des représentants spéciaux pour parler du différent frontalier entre l’Inde et la Chine, et rencontrer le nouveau conseiller indien pour la sécurité nationale M. Ajit Doval.

Afin de donner une impulsion positive aux relations entre les deux pays sous l’égide du nouveau gouvernement indien, Wang a insisté sur le fait que les deux pays avaient « plus de consensus que de différences stratégiques », et voulait que les deux parties s’assurent que le différent frontalier « n’affecte pas le développement normal de nos relations. »

http://www.tibetan.fr/?Des-Tibetains-manifestent-a-l


13 Juin 2014

Les Etats-Unis demandent à la Chine des pourparlers sans conditions avec le Dalai Lama

Les Etats-Unis ont demandé à la Chine d’entreprendre des pourparlers « sans conditions » avec le chef spirituel tibétain, le Dalai Lama, et de parler des politiques qui ont créé des tensions au Tibet.

« Comme nous le disons depuis longtemps, nous sommes profondément inquiets à propos de la mauvaise situation des droits de l’homme dans les régions tibétaines de Chine » a dit vendredi à des journalistes la porte-parole adjointe du Département d’Etat, Marie Harf.

« Nous n’avons cessé d’exhorter le gouvernement chinois d’engager un dialogue significatif avec le Dalai Lama ou ses représentants sans conditions préalables, un moyen d’apaiser les tensions, manifestement exhorté la Chine à revoir les politiques qui ont créé des tensions dans les régions tibétaines et qui menacent la culture tibétaine unique ».

Comme prévu dans le Tibetan Policy Act de 2002, les Etats-Unis poursuivent leurs efforts pour ouvrir un consulat à Lhassa.

Ils continuent également de demander au gouvernement chinois d’autoriser un officier consulaire à se rendre au Tibet et dans les zones d’ethnie tibétaine de Chine, dit-elle.

La Chine dit être ouverte aux discussions avec un envoyé personnel du Dalai Lama à propos du devenir du chef spirituel tibétain en exil mais a écarté toute « indépendance ou semi-indépendance déguisée » pour la turbulente région himalayenne.

http://www.tibetan.fr/?Les-Etats-Unis-demandent-a-la


13 Juin 2014

Des officiels chinois interrompent une prière pour Tulku Tenzin Delek

DHARAMSHALA, 7 juin : le 2 juin, les autorités chinoises de Lithang ont empêché les résidents tibétains de dire une prière de longue vie et de prospérité pour le chef spirituel tibétain emprisonné Tulku Tenzin Delek.

Des Tibétains dont des moines et des laïcs sont venus ensemble à Nalanda Theckchen Janghub Choeling pour les prières mais ont été stoppés et réprimandés par les autorités chinoises.

Une source tibétaine dit que les officiels du comté de Nyagchu ont ordonné aux autorités locales d’arrêter la prière pour le lama tibétain emprisonné pour des liens avec une série d’explosions à Kardze. Cependant, Tulku Tenzin Delek a réfuté toutes les accusations contre lui, arguant de fausses allégations de la part des autorités chinoises, et appelant ses soutiens à continuer leur lutte pour sa libération.

Des disciples de Tulku Tenzin Delek qui restauraient les quartiers résidentiels du Tulku au monastère ont également du cesser leur travail. La source dit que tous les Tibétains locaux y compris les disciples de Tulku attendent avec optimisme la libération de Tulku Tenzin Delek. Des Tibétains en exil guidés par des disciples de Tulku ont aussi lancé une campagne pour sa libération.

Pendant ce temps, quatre Tibétains ont été arrêtés le 28 avril mais libérés ensuite après sept jours de détention sans charges. Akal Dorjee, Ngawang Lobsang, Apha Norbu et Jhangshar Kombey ont été arrêtés sur leur chemin vers les quartiers généraux du comté pour y remettre une pétition appelant à la libération de Tulku Tenzin Delek, qui est condamné à perpétuité dans une prison chinoise.

Tous les quatre ont été détenus pendant sept jours et libérés le 4 mai.

http://www.tibetan.fr/?Des-officiels-chinois-interrompent


13 Juin 2014

Conférence SFEMT Katia Buffetrille jeudi 12 juin 2014

Nous avons le plaisir de vous convier à une conférence du cycle des conférences SFEMT 2013-2014, le jeudi 12 juin 2014 de 17h à 18h30 :

« Corps sacrifiés, corps sanctifiés Auto-immolation par le feu au Tibet »

Katia Buffetrille (EPHE/CRCAO)

(Maison de l’Asie, 22 avenue du Président Wilson, 75016 Paris, salle du rdc)

Résumé

À ce jour, 130 Tibétains se sont immolés par le feu au Tibet et 6 en exil. Ce phénomène, d’une ampleur totalement inconnue au Tibet, a entraîné de nombreux commentaires, de la part de Tibétains comme d’Occidentaux. Alors que le nombre des immolations est aujourd’hui en nette diminution (5 depuis janvier), il semble important de revenir sur ces gestes tragiques sujet et de les replacer dans leur contexte afin de dégager les raisons de leur multiplication en 2012 (86), alors que 2013 puis 2014 en ont connu un nombre nettement inférieur.

La question des funérailles des immolés sera également abordée. En effet, bien qu’étant dans leur grande majorité des religieux ou laïcs ordinaires, les immolés ont droit, si les Tibétains arrivent à prendre possession du corps, au type de funérailles réservées à des êtres considérés comme « saints ». Cela n’est pas sans lien avec la dimension de « héros » (dpa’ bo) accordée aux immolés : ce terme utilisé en tibétain pour les qualifier, est souvent rendu par le mot « martyr » lorsque les Tibétains s’expriment en anglais.

http://www.tibetan.fr/?Conference-SFEMT-Katia-Buffetrille


8 Juin 2014

En exil, le Premier ministre tibétain dénonce la répression exercée par la Chine

Le Premier ministre tibétain en exil, Lobsang Sangay, a dénoncé ce jeudi la répression exercée par la Chine à l’encontre des Tibétains, lors du lancement d’une nouvelle campagne pour l’autonomie de la région. « Il y a une répression totale et une discrimination totale » qui s’exerce au Tibet, a dit Lobsang Sangay lors d’une conférence de presse au siège de son gouvernement dans le nord de l’Inde. « Toute cette répression renforce le ressentiment des Tibétains envers le gouvernement chinois et sa politique et déclenche différentes formes de protestation », a-t-il ajouté. Plusieurs dirigeants tibétains en exil, dont le dalaï lama, se sont retrouvés dans le nord de l’Inde pour relancer leur demande d’une autonomie élargie du Tibet au sein de la Chine, après quatre ans sans avancée. Le président américain Barack Obama et d’autres dirigeants occidentaux ont demandé à Pékin de reprendre les discussions avec les émissaires du dalaï lama alors que les négociations ont été rompues en 2010.

http://www.tibetan.fr/?En-exil-le-Premier-ministre

8 Juin 2014

Deux moines emprisonnés du monastère de Zilkar en très mauvaise santé.

DHARAMSHALA, 2 juin : Deux moines du monastère Nyatso Zilkar qui purgent actuellement des peines de prison seraient en très mauvaise santé en raison des tortures subies en prison et du manque de soins, dit une source tibétaine en exil.

Tsultrim Kalsang, 27 ans, a été condamné l’an dernier à 10 ans de prison, et détenu à Xining. Il a été opéré deux fois pour des complications hépatiques. Cependant, son état de santé s’est encore aggravé dit la source tibétaine. Sa mère s’est vue récemment refuser le droit de lui rendre visite en prison.

Lobsang Jinpa, 32 ans, condamné à 5 ans de prison, connait aussi de graves soucis de santé, selon la même source. Il a souffert de complications hépatiques et rénales, et le traitement lui a été refusé, dit la source qui ajoute que les membres de la famille des moines et des villageois sont extrêmement inquiets au sujet des deux moines.

Tous deux ont du être hospitalisés suite à de graves tortures infligées par la police chinoise en prison avant leur condamnation.

Lobsang et Trultrim ont été arrêtés avec trois autres moines du monastère de Nyatso Zilkar le 1er septembre 2012. Lobsang Jinpa est le fils de Tagyal et Pema Tsomo. Tsultrim Kalsang est né d’Athub et Dokar Tso.

Les charges contre les deux moines sont potentiellement liées à l’immolation conjointe de deux jeunes Tibétains, Ngawang Norphel, 22 ans, et Tenzin Khedup, 24 ans, dans la région de Dzatoe le 30 juin 2012. Tous deux sont morts de leur protestation.

La première arrestation et la condamnation auraient été en lien avec les manifestations pacifiques qui se sont déroulées dans la région de Tridu le 8 février 2013, quand des milliers de Tibétains ont participé à une protestation pacifique coïncidant avec l’appel du gouvernement tibétain en exil (CTA) à une veille de solidarité générale.

Environ 400 moines du monastère de Zilkar avaient conduit la marche de protestation vers la ville de Zatoe avec des banderoles, écrites à l’encre bleue et rouge symbolisant les deux déités protectrices du Tibet, en appelant au retour du Dalai Lama, à la libération des prisonniers politiques tibétains dont le 11ème Panchen Lama, et au respect de la vie des Tibétains.

http://www.tibetan.fr/?Deux-moines-emprisonnes-du


8 Juin 2014

Le cinéaste Dhondup Wangchen libéré après six ans d’emprisonnement !

Dhondup Wangchen, le tibétain vidéo-activiste emprisonné, a été libéré de prison à Xining capitale provinciale du Qinghai ce matin après avoir purgé une peine de six ans. Après discussion avec les autorités, il a finalement été conduit par la police à Khotse (en chinois, Keque, environ deux heures de route de Xining), où il a atteint la maison de sa sœur après environ 15h heure locale. (1)

Dans un appel téléphonique à Gyaljong Tsetrin, cousin et président de Filming For Tibet, vivant en Suisse, un très émouvant Dhondup Wangchen a déclaré : « En ce moment, je pense que tout en moi est dans une mer de larmes. J’espère récupérer ma santé bientôt. Je tiens à exprimer mon sentiment de profonde gratitude pour tout le soutien que j’ai reçu en prison et je veux retrouver ma famille ".

Lhamo Tso, l’épouse du cinéaste emprisonné, qui a obtenu l’asile aux États-Unis en 2012 et vit actuellement à San Francisco, est ravi : « Six ans d’injustice et à compter les jours douloureux se erminent aujourd’hui. C’est un jour de joie incroyable pour ses parents à Dharamsala, nos enfants et moi-même. Nous nous réjouissons d’être réunis en famille ". Gyaljong Tsetrin, son cousin et co-producteur de "Leaving Fear Behind", a déclaré après lui parler : « Bien que Dhondup soit toujours sous le contrôle des autorités chinoises, je suis très soulagé qu’il puisse enfin quitter la prison et a maintenant la possibilité de consulter un médecin ".

Le cas de Dhondup Wangchen est connue internationalement. Il a été récompensé par plusieurs organisations internationales telles que Comité de protection des journalistes pour son travail courageux du documentaire "Leaving Fear Behind" et son cas a été le point focal de nombreuses campagnes de défense des droits humains internationaux comme Amnesty International et Reporters sans frontières. Les représentants des gouvernements du monde entier ont soulevé son cas dans leurs entretiens avec leurs homologues chinois.

Le caméraman autodidacte et vidéo-activiste avait voyagé à travers le Tibet avec son assistant Golog Jigme en 2007/2008. Son film "Leaving Fear Behind" (28 min.) a été traduit en une douzaine de langues et a été projeté dans plus de 30 pays dans le monde entier. Golog Jigme récemment vient d’arriver en Inde après une évasion spectaculaire du Tibet.

Dhondup Wangchen ( né en 1974 à Bayen, dans le Qinghai / Tibet / Chine) a été condamné à six ans de prison le 28 Décembre 2009. Il a été transféré le 6 Avril 2010 à la prison Xichuan, un camp de travail dissimulé comme fabricant industriel sous le nom de "Qinghai Xifa eau et Électricité Équipement Fabrication société à responsabilité limitée". (2) En Mars 2012, il a été placé à l’isolement pendant environ six mois et a été transféré en Janvier 2013 dans un geste inhabituel à la principale prison pour femmes de la province du Qinghai (3), où il était le seul prisonnier politique tibétain homme.

http://www.tibetan.fr/?Le-cineaste-Dhondup-Wangchen


5 Juin 2014




CONFIRMED: Tibetan Political Prisoner/Film maker #DhondupWangchen has been RELEASED after +6yrs imprisonment by Chinese govt for filming in Tibet 

http://www.leavingfearbehind.com/

5 Juin 2014

14ème Festival du Tibet et des Peuples de l’Himalaya, 14-15 juin 2014

Le 14ème Festival Culturel du Tibet et des Peuples de l’Himalaya vous donne rendez vous les  samedi 14 et dimanche 15 juin 2014 Route de ceinture du Lac Daumesnil 75012 Paris

La Maison du Tibet est heureuse d’annoncer son 14ème Festival Culturel du Tibet et des Peuples de l’Himalaya et vous présente ci-joint l’affiche réalisée par une artiste - sans oublier l’exposition canine annuelle de races de chiens tibétains. Des tables rondes animées par des élus et intellectuels français aborderont des questions sur la douloureuse situation actuelle au Tibet : les Droits de l’Homme au Tibet et le pourquoi des immolations récentes. alors que cette culture millénaire rencontre le développement massif de son plateau.

Cette année étant déclarée, par l’Administration Centrale du Tibet, année d’hommage au personnage tibétain mondialement connu, Sa Sainteté le Dalaï Lama, une table ronde rendra hommage à cet homme de paix et dialogue.

Un samedi soir surprise avec troupes de danses tibétaines venant de divers pays d’Europe est à ne pas manquer et promet chaleur et convivialité !

 

programme : http://www.tibet-info.net/festival/...

APACT  
 


Association Humanitaire exclusivement composée de bénévoles qui vient en aide aux réfugiés tibétains qui mènent la vie de l'exil et du dénuement dans les camps installés depuis 57 ans en INDE et au NEPAL.












 
Apact sur Facebook  
   
Publicité  
   
Site Internet.  
 
Association Paloise pour l'Art et la culture du Tibet archives 1986-2008


APACT sur Facebook




http://perso.numericable.fr/apact


Galerie de photos


"Mainpat 2009" le film


"Mainpat 2011" le film


"Mainpat 2013"


"Le Lion des Neiges"Film documentaire de Claude Le Gallou




PARRAINAGES DE COMMUNES EUROPEENNES AVEC DES COMMUNES TIBETAINES


Hommage à Phurbu Dolma




Beru Khyentse Rinpoche à Pau Aout 2013




Prisonniers Tibétains


Discours de Monsieur Robert BADINTER, Ancien Ministre de la Justice Lors du RASSEMBLEMENT EUROPEEN POUR LE TIBET à PARIS le 14 mars 2015.

 
Siège Social.  
 

 
Adresse postale.  
 

---------- Contact ----------
info@apactpau.fr
apactpau@yahoo.fr
apactpau@free.fr
apact64@yahoo.fr - webmaster
 
visiteurs  
 
 
Visiteurs. 299239 visiteurs (697588 hits)