Pau Tibet
Rubriques  
  Infos
  Année 2015
  Année 2014
  Année 2013
  Année 2012
  => Janvier 2012
  => Février 2012
  => Mars 2012
  => Avril 2012
  => Mai 2012
  => Juin 2012
  => Juillet 2012
  => Aout 2012
  => Septembre 2012
  => Octobre 2012
  => Novembre 2012
  => Décembre 2012
  Année 2011
  Année 2010
  Année 2009.
  Historique de l'APACT.
  Hommage à Phurbu
  Rencontre de Denise Campet Puntsok Drolma avec S.S. Dalaï Lama.
  Mainpat 2007
  Mainpat 2009
  Mainpat: travaux et projets.
  Mainpat 2011
  Mainpat 2013
  Mainpat 2014
  Mainpat 2015
  Mainpat 2016
  Bodnath le 10 Mars 2009.
  Pokhara 2009
  Dharamsala 2009
  Salle de classe du monastère de Pawo Rinpoché au Népal.
  Université de Bengalore
  Les écoles en Inde, Népal et Bouthan
  Gandhi School Mainpat Mai 2012
  Parrains et Filleuls.
  Témoignages des filleuls
  Parrainage.
  A.G. de l'APACT 16 Mai 2009.
  A.G de l'APACT 8 Mai 2010
  A.G de l'Apact le 14 Mai 2011
  A.G de l'Apact le 12 Mai 2012
  A.G de l'Apact le 20 Avril 2013
  A.G de l'Apact le 13 Avril 2014
  AG de l'Apact le 10 Avril 2015
  A.G de l'Apact le 2 Avril 2016
  Fête annuelle de l'APACT.
  Fête annuelle de l'APACT 2010.
  Fête annuelle de l'APACT 2011
  Fête annuelle de l'Apact 2012
  Fête annuelle de l'APACT 2013
  Fête annuelle de l'APACT 2014
  Fête annuelle de l'APACT 2015
  Fête annuelle de l'APACT 2016
  Béru Khyentsé Rinpoché à Pau.
  Actualité PAU.
  Exposition peintures Tashi Norbu
  Méssage de SS Dalaï Lama au peuple Tibétain.
  Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
  Discours de Mr Badinter le 14 Mars 2015
  Prisonniers Tibétains
  Seisme du Népal 2015
  Galerie
  Partenaires.
  Exposition du 18 au 25 Février 2017
  10 Mars 2017 à Pau
Mai 2012
31 Mai 2012

DZAMTHANG (TIBET) , 30 mai 2012 : Une femme tibétaine s'immole par le feu et meurt.
Dharamshala, May 30: Three days after a twin self-immolation rocked Tibet’s capital Lhasa on Sunday, a Tibetan woman today reportedly set herself on fire in an anti-China protest and later died in her native town of Dzamthang in traditional Amdo Province, according to a source here. SUITE DE L'ARTICLE

Renforcement de la surveillance d’Internet et remise de prix de "patriotisme"
Les autorités chinoises au Tibet ont mis en place de nouveaux contrôles sur les flux d’informations en ligne, alors que les défis à la loi de Pékin dans les zones tibétaines commencent à se propager depuis les provinces de l’ouest chinois vers Lhassa, la capitale régionale du Tibet, selon certaines sources au Tibet.
Dans le même temps, selon ces mêmes sources, les autorités ont mis en place un nouveau programme de dénonciations forcées du chef spirituel en exil, le Dalaï Lama, accompagnées de l’octroi de bourses à des moines et nonnes "respectueux de la loi".
Les changements sont intervenus avant le dimanche 27 mai 2012 au cours duquel ont eu lieu les auto-immolations de deux jeunes hommes tibétains devant le temple du Jokhang à Lhassa, premières immolations signalées dans la capitale tibétaine, entraînant une répression de la part de la sécurité. SUITE DE L'ARTICLE

30 Mai 2012

Nouvelle de Mainpat
Voici la maison de Rinzin Tsewang qui s'occupe du vermi compost. La maison est terminée. Il sera enfin logé dans de meilleures conditions.

HISTORIQUE DU PROJET





28 Mai 2012

Vendredi 11 Mai à 20h30 à l’église St Laurent de Billère, le quatuor à cordes Télaïre, nouvellement formé, a offert son 1er concert à APACT.

Ce quatuor réunit 4 amis musiciens qui ont derrière eux de longs parcours au sein de grands orchestres.

Orchestre de Paris pour Jean Pierre Lacour, violon

Orchestre de Toulouse et de Pau pour Claire Zarembowitch, violon

Orchestre de Strasbourg et de Bayonne pour Olivier Seube alto et Emmanuelle Bacquet violoncelle.

Le concert a eu lieu dans l’église St Laurent qui avait été prêtée gratuitement pour cet évènement.

Au programme : Haydn, Mozart et Schubert.

Cette soirée fut vraiment magique, d’une qualité exceptionnelle dans un cadre qui fut comme un écrin pour ce quatuor à cordes dont la résonance des instruments anciens montés avec des cordes en boyau fut parfaite.

Le concert a été dédié à tous les tibétains du Tibet qui souffrent du manque de liberté et qui s’immolent pour essayer d’attirer le regard du monde sur cette situation dramatique.

Dommage qu’en cette douce soirée de printemps le public n’ait pas été plus nombreux à venir écouter cette musique qui apaisait et faisait naître la joie intérieure.

Nous souhaitons longue vie au quatuor Télaïre.

Nous remercions les musiciens et aussi M le Curé de Billère.

Un bénéfice de 350€ sera attribué aux projets 2012 de APACT

N.B : Télaïre, muse du quatuor est une héroïne antique fille du Soleil et brûlante de sa passion pour Castor.

 









28 Mai 2012

Lhassa (Tibet) 27 Mai 2012 : Deux moines s’immolent à Lhassa la capitale en signe de protestation contre la répression des autorités chinoises.
Deux jeunes moines tibétains se sont immolés à Lhassa dimanche 27 Mai 2012 en signe de protestation contre la répression du régime totalitaire chinois au Tibet. Il s’agit des premières autos immolations signalées dans la capitale du Tibet.
Les moines se sont immolés en face de Temple du Jokhang situé dans le centre ville de Lhassa. Il s’agit du lieu de pèlerinage le plus sacré pour les pèlerins Tibétains. Pour ceux qui étaient présent au moment de ces immolations, ils ont été rapidement regroupés puis emmenés par les forces de sécurité chinoises qui sont arrivées dans plusieurs véhicules pour évacuer la zone..
Les identités des deux moines et leur état de santé n’ont pas été communiqués. Les deux moines faisaient partie d’un groupe de jeunes manifestants Tibétains qui se sont réunis à l’extérieur du temple pour protester contre la répression chinoise. "Les forces de sécurité sont arrivées immédiatement pour éteindre le feu. Tous les touristes présents sur place ont été évacués du site par les forces de l’ordre. « Le lieu de ces immolations a été nettoyé et pas une trace de l'incident n’a été laissée sur le site » ont rapporté des témoins oculaires qui ont aussi déclaré que "Les flammes étaient énormes». Les témoins ont rajouté que: «la ville de Lhassa est maintenant remplie de forces de police et paramilitaire et que la situation est très tendue".

SOURCE RADIO FREE ASIA 27 MAI 2012 - Two Tibetans Burn Themselves in Lhasa. The first self-immolations protesting Chinese rule are reported in Tibet's capital Lhasa.

27 Mai 2012

1ière édition - Tour de France 2012 pour le Tibet
1st edition - Tour de France 2012 for Tibet


Bonjour, Hello, Hallo, Hola, नमस्कार

Vous connaissez tous le traditionnel Tour de France cycliste ?
Everyone in the world knows the annual cycling Tour through France, “ Le Tour de France.”
... Cette année, le tour se déroulera du 3o.o6.2o12 au 22.o7.2o12.
Le but de cet évènement est de mobiliser le plus de gents possible pour la cause du Tibet, en se rendant sur la route du tour avec des drapeaux, des banderoles "TIBET LIBRE" ou tout autre moyen pacifique pour faire connaître au monde que le TIBET doit être LIBRE.
Nous bénéficierons de l'impact médiatique de la course cycliste la plus connue au monde, donc la plus photographiée et filmée par les journalistes de nombreux pays.
Voir ci dessous les dates des étapes:
--------------------------------------------------------------------------------------------
Everyone in the world knows the annual cycling Tour through France, “ Le Tour de France.”
This year the tour will run from June 3oth, to the 22nd of July, 2o12
The purpose of our event is to mobilize as many people possible, for the cause of Tibet, by going on the road with the tour with Tibetan flags, "FREE TIBET" banners, or otherwise peaceful & testeful methods to make know to the world that TIBET must be FREED.
The tour de France is the most famous cycling race in the world, therefore the most photographed and filmed by journalists from many countries. This means a significant media impact
See below the dates of the stages:
--------------------------------------------------------------------------------------------
Sie alle kennen die traditionelle Tour de France ?
Jeder in der Welt kennt die jährliche Radtour durch Frankreich, "Die Tour de France."
In diesem Jahr wird die Tour am 3o.o6.2o12 22.o7.2o12 statt.
Der Zweck dieser Veranstaltung ist es, möglichst viele Herren können, um der Sache Tibets, indem Sie auf der Straße herum, mit Fahnen, Banner "Free Tibet" oder andere friedliche Mittel, um die Welt wissen lassen, dass Tibet zu mobilisieren muss frei sein.
Wir werden von der Publicity des Rennens berühmtesten Radfahrer in der Welt, daher profitieren am meisten fotografiert und gefilmt von Journalisten in vielen Ländern.
Im folgenden sehen Sie die Termine der Stufen:
--------------------------------------------------------------------------------------------
Todos ustedes conocen el tradicional tour ciclista de Francia?
Este año, el tour se ejecutará desde el 3o.o6.2o12 hasta el 22.o7.2o12.
El propósito de este evento es movilizar a la mayoria de gente posible por la causa del Tíbet, iyendo en el camino hacia la torre con banderas, pancartas "Tíbet Libre" o cualquier otra forma pacífica para dar a conocer al mundo sepa que el Tíbet debe ser libre.
Tenemos el impacto mediatico al ser la carrera ciclista más famosa del mundo, por lo tanto la más fotografiada y filmada por periodistas de muchos países
Consulte a continuación las fechas de las etapas:
--------------------------------------------------------------------------------------------
आप सभी पारंपरिक टूर डी फ्रांस साइकिल चालक को जानते हो?
इस साल दौरे 22.o7.2o12 3o.o6.2o12 पर आयोजित किया जाएगा.
इस घटना के उद्देश्य के रूप में कई मर्द तिब्बत के कारण चारों ओर सड़क पर झंडे, बैनर "फ्री तिब्बत" या किसी अन्य दुनिया को पता करने के लिए शांतिपूर्ण का मतलब के साथ जा जुटाने के लिए है कि तिब्बत मुक्त होना चाहिए.
हम दौड़ की दुनिया में सबसे प्रसिद्ध साइकिल चालक, इसलिए के प्रचार से लाभ सबसे फोटो खिंचवाने और कई देशों में पत्रकारों द्वारा फिल्माया.
चरणों की दिनांक नीचे देखें:
--------------------------------------------------------------------------------------------
Prologue Sam. 3o.o6. Liège (BEL) – Liège (BEL) 6,1 km (CLM)
o1re étape Dim. 1.o7. Liège (BEL) – Seraing (BEL), 198 km
o2e étape Lun. 2.o7. Visé (BEL) - Tournai (BEL), 2o7 km
o3e étape Mar. 3.o7. Orchies - Boulogne-sur-Mer, 197 km
o4e étape Mer. 4.o7. Abbeville - Rouen, 214 km
o5e étape Jeu. 5.o7. Rouen - Saint-Quentin, 197 km
o6e étape Ven. 6.o7. Épernay - Metz, 21o km
o7e étape Sam. 7.o7. Tomblaine - Planche des Belles Filles, 199 km
o8e étape Dim. 8.o7. Belfort - Porrentruy (SUI), 154 km
o9e étape Lun. 9.o7. Arc-et-Senans - Besançon, 41,5 (CLM) km
Mar. 1o.o7 (journée de repos).
10e étape Mer. 11.o7. Mâcon - Bellegarde-sur-Valserine, 194 km
11e étape Jeu. 12.o7. Albertville - Fontcouverte-la-Toussuire-Les Sybelles, 14o km
12e étape Ven. 13.o7. Saint-Jean-de-Maurienne - Annonay-Davézieux, 22o km
13e étape Sam. 14.o7. Saint-Paul-Trois-Châteaux - Le Cap d'Agde, 215 km
14e étape Dim. 15.o7. Limoux - Foix, 192 km
15e étape Lun. 16.o7. Samatan - Pau, 16o km
Mar. 17.o7 (journée de repos).
16e étape Mer. 18.o7. Pau - Bagnères-de-Luchon, 197 km
17e étape Jeu. 19.o7. Bagnères-de-Luchon - Peyragudes, 144 km
18e étape Ven. 2o.o7. Blagnac - Brive-la-Gaillarde, 215 km
19e étape Sam. 21.o7. Bonneval - Chartres 53,5 km (CLM)
20e étape Dim. 22.o7. Rambouillet – Paris Champs-Élysées, 13o km

SIGLES :
BEL : = Belgique
CLM : = Contre la montre
SUI : = Suisse
--------------------------------------------------------------------------------------------
Fondatrice du projet: La Lézarde Tibétaine.
Dessin réalisé par: Olivier Ferra.
Participant à l'organisation de ce projet: Patrick Bonnassieux, Pascal Tibet Libre, Patrick Mahoney, Christophe Gasnot, France Tibet, Denise Puntsok Drolma Campet, Gyatso Thupten.
Nous contacter ? ici: tourdefrance.tibet@orange.fr

Invitez toutes vos connaissances à cet évènement sans précédent, participez massivement, et vive le TIBET !

Invite all your friends to this unprecedented event,and let the world see “Free Tibet” on every stage, and on every road! Long live TIBET!

Vous n'avez pas le matériel pour cet évènement, drapeaux, bannières, T-shirt, badges, etc...
Voici quelques liens de sites pour faire vos achats :

You do not have the equipment for this event, flags, banners, T-shirts, buttons, etc...
Here are some links of sites to shop :

Soleil d'Argent: http://www.soleilsdargent.com/index.php?PHPSESSID=c0d6a22007a7e4a3e4c5270ef5067053&page=produits&idFamille=4
Karma Ling Boutique: http://boutique.karmaling.org/achat/produit_details.php?id_prod=722
Tibet Libre: www.tibetlibre.org/Boutique
Maison des Drapeaux: www.maison-des-drapeaux.com/accueil.html
La boutique Tibétaine: http://boutique.tibetaine.free.fr/PageProduit/drapeau.htm
Drôme Ardèche-Tibet: écrire à Tibet26-07@wanadoo.fr pour faire vos commandes.

------------------------------------------------------------------------

 
"Notre association a décidé de participer à l'action Tour de France cycliste 2012 et des membres seront présents en haut du Tourmalet ou de l'Aubisque, à l'arrivée et au départ de Pau. Nous aurons des drapeaux, des banderoles et nous essaierons d'écrire ... sur l'herbe ou??? Nous réfléchissons. Nous nous engageons à respecter les règles de sécurité. Rejoignez nous..."
Denise Puntsok Drolma Campet Présidente de l'Apact.

27 Mai 2012

Fermeture d’écoles tibétaines par les autorités chinoises.
Les autorités chinoises ont fermé deux écoles privées tibétaines dans la région de l’Amdo tibétain (provinces chinoises actuelles du Gansu et du Qinghai) et ont arrêté au moins cinq membres du personnel alors que les autorités tentent de limiter les affirmations de l’identité nationale dans les régions tibétaines, selon des sources de la région.
La fermeture d’un établissement, une école d’orphelinat dans le Comté de Luchu, a été ordonnée au début du mois de mai, tandis que celle d’une autre école dans le Comté de Dzatoe, l’a été en février, toujours selon ces mêmes sources.
L’école privée de l’orphelinat de Luchu "a dû fermer le 7 ou le 8 mai" déclare une source, parlant sous condition d’anonymat.
"Les raisons invoquées sont que l’école mettait l’accent sur l’enseignement de la langue tibétaine, de la parole, et de la culture, mais aussi la composition par le directeur de l’école d’une chanson contenant des « contenus séparatistes »".
Le directeur de l’école, Atsun Tsondru Gyatso a disparu en janvier 2011 après avoir été interrogé à plusieurs reprises par les autorités du Comté, laissant l’administration de l’école à deux professeurs.
Atsun Tsondru Gyatso avait également irrité les autorités en écrivant un livre, intitulé "Le Livre noir" exposant des faits concernant l’histoire du Tibet considérés comme sensibles par la Chine.
"Les Tibétains locaux soupçonnent qu’il a été emmené en secret par les autorités chinoises, mais personne ne le sait vraiment", a dit la source.
Les deux enseignants ayant l’école en charge, Sangye Dondrub, 33 ans, et Jamyang, 28 ans, ont été tous deux détenus par la police quand l’école a été fermée le 7 ou le 8 mai.
"Les autorités du Comté de Dzatoe ont fermé une école en février 2012. Celle-ci avait favorisé l’alphabétisation en tibétain. Le directeur de l’école, Lama Gewa, a été détenu par les autorités", affirme une seconde source au Tibet, également sous condition d’anonymat.
"Ce projet avait été lancé par un moine nommé Lama Gewa et un collègue afin d’instruire les élèves dans la langue tibétaine pure et de vivre selon les vraies traditions tibétaines en parlant tibétain et non chinois", a-t-il dit.
Le cursus de l’école incluait des récitations religieuses quotidiennes et des prières pour la longue vie du chef spirituel en exil, le Dalaï Lama, considéré comme séparatiste par Pékin, a indiqué la source.
"Donc, le 12 février 2012, les fonctionnaires du Comté de Dzatoe ont ordonné à Lama Gewa l’arrêt de toutes les activités scolaires", a-t-elle dit, ajoutant que Lama Gewa et deux collègues ont ensuite été placés en détention.
"Le même jour, plus de 800 élèves se sont rendus au centre du Comté pour exiger leur libération".
Bien que les trois détenus aient été libérés dans l’après-midi, les fonctionnaires ont commencé des investigations dans l’école et de nouveau secrètement détenu Lama Gewa le 8 mars.
"On dit qu’il a été condamné à deux ans de prison à Xining (capitale de la province), mais cela n’est pas confirmé".
Source Radio Free Asia, 15 mai 2012.

26 Mai 2012
 

Torturé, un comédien tibétain très connu est condamné à 3 ans de prison.
Les autorités de la Province chinoise du Sichuan (région tibétaine du Kham) ont emprisonné un comédien très connu ayant voulu exhorter à "l’unité" tibétaine. Selon une source tibétaine en exil, les autorités de la Province du Sichuan ont condamné à 3 ans de prison un comédien sous accusation de possession d’armes à la suite d’aveux obtenus sous la torture.
Athar, 33 ans, a été détenu au début du mois de février 2012 par une équipe spéciale de la police "et l’on n’a plus entendu parler de lui depuis" rapporte Andrug Tseten, membre du Parlement tibétain en exil, citant des sources provenant de la région.
"Puis, le 29 avril 2012, un tribunal du Comté de Lithang l’a condamné à trois ans de prison. L’information de sa condamnation a été transmise à sa famille", a déclaré Andrug Tseten. SUITE DE L'ARTICLE

26 Mai 2012

Vienne, 25 mai 2012 : "l'UE devrait envoyer des enquêteurs au Tibet"

Le chef du gouvernement tibétain en exil a demandé ce vendredi à l'Union européenne d'envoyer des enquêteurs dans les régions où des dizaines de Tibétains, notamment des moines et des religieuses, se sont immolés par le feu pour dénoncer le pouvoir chinois.
Lors d'une conférence de presse aux côtés du dalaï-lama à Vienne, en Autriche, Lobsang Sangay a précisé que 35 Tibétains avaient tenté de mettre ainsi fin à leurs jours depuis environ un an et que 27 d'entre eux avaient succombé. «Il est tout à fait clair que la situation au Tibet est terrible et qu'elle ne fait qu'empirer», a ajouté le Premier ministre tibétain en exil.
L'Union européenne, a-t-il dit, doit nommer un coordinateur spécial sur le Tibet «et si possible envoyer une délégation dans les régions tibétaines où il y a des cas de violation des droits de l'homme (...) et des immolations par le feu, afin de voir pourquoi de telles choses se produisent». Sangay a ajouté que le gouvernement tibétain en exil était prêt à reprendre les discussions avec Pékin, suspendues depuis janvier 2010.
SOURCE TIBET.FR

Le dalaï-lama réclame à Pékin «l'autonomie» du Tibet.
Le chef spirituel des Tibétains et le Premier ministre en exil se disent ouverts au dialogue avec la Chine.
Le dalaï lama, chef spirituel des Tibétains aujourd’hui retiré de la vie politique, et le Premier ministre tibétain en exil se sont dits vendredi à Vienne ouverts au dialogue avec la Chine et demandent une «véritable autonomie» pour leur région.
Le dalaï lama, âgé de 76 ans, a déclaré aux journalistes à son arrivée à Vienne être en faveur d’une solution «avec des bénéfices mutuels pour le Tibet et la Chine».
Le Premier ministre du gouvernement tibétain en exil, Lobsang Sangay, a souligné qu’il ne s’agissait pas d’obtenir l’indépendance du Tibet, mais que la région aspirait à «une véritable autonomie dans le cadre de la Constitution chinoise».
Le 14e dalaï lama (Tenzin Gyatso) doit rencontrer le vice-chancelier et ministre des Affaires étrangères, Michael Spindelegger, vendredi soir, ainsi que le chancelier Werner Faymann, à une heure qui n’a pas été précisée.
Lobsang Sangay a dénoncé «les conditions inacceptables» qui règnent au Tibet du fait de la présence chinoise et une situation «insoutenable» pour la population. Le dirigeant exilé demande «le retour du dalaï lama à Lhassa», la capitale du Tibet, et «la restauration de l’autonomie».
Le dalaï lama doit s’exprimer en public samedi à Vienne au cours d’un rassemblement de solidarité avec le peuple tibétain.
La Chine, qui considère le chef spirituel tibétain comme un dirigeant séparatiste, a condamné les rencontres annoncées des responsables autrichiens avec le dalaï lama. L’ambassadeur de Chine à Vienne, Shi Mingde, a déclaré lundi à la radio publique Ö1 que l’Autriche «ne devrait pas offrir de tribune aux tendances séparatistes du dalaï lama» et que cela ne serait «pas bénéfique à de bonnes relations» avec Pékin.
Le dalaï lama vit en exil en Inde depuis 1959. La Chine, qui affirme avoir «libéré pacifiquement» le Tibet en l’occupant en 1951, contrôle très étroitement cette région «autonome».
Un total de 34 Tibétains, en majorité des moines et des nonnes bouddhistes, ont attenté à leur vie par l’immolation depuis début 2011 pour protester contre le régime chinois qu’ils accusent de réprimer leur culture.
SOURCE LIBERATION.FR

VIENNE (AUTRICHE ), 25 mai 2012 :Appel des Tibétains en exil à l'Union européenne



Le chef du gouvernement tibétain en exil a demandé vendredi à l'Union européenne d'envoyer des enquêteurs dans les régions où des dizaines de Tibétains, notamment des moines et des religieuses, se sont immolés par le feu pour dénoncer le pouvoir chinois.
Lors d'une conférence de presse aux côtés du dalaï-lama à Vienne, en Autriche, Lobsang Sangay a précisé que 35 Tibétains avaient tenté de mettre ainsi fin à leurs jours depuis environ un an et que 27 d'entre eux avaient succombé.
"Il est tout à fait clair que la situation au Tibet est terrible et qu'elle ne fait qu'empirer", a ajouté le Premier ministre tibétain en exil.
L'Union européenne, a-t-il dit, doit nommer un coordinateur spécial sur le Tibet "et si possible envoyer une délégation dans les régions tibétaines où il y a des cas de violation des droits de l'homme (...) et des immolations par le feu, afin de voir pourquoi de telles choses se produisent".
Sangay a ajouté que le gouvernement tibétain en exil était prêt à reprendre les discussions avec Pékin, suspendues depuis janvier 2010.
"Ce que nous demandons, c'est une véritable autonomie au sein de la Chine ou dans le cadre de la Constitution chinoise. Nous ne voulons pas porter atteinte à la souveraineté de la Chine ou à son intégrité territoriale", a-t-il souligné.
Le dalaï-lama devait rencontrer dans la journée le chancelier autrichien Werner Faymann et le vice-chancelier Michael Spindelegger, qui ont accepté de le recevoir malgré les mises en garde de Pékin.
Une grande manifestation en faveur du Tibet est prévue samedi dans la capitale autrichienne.
Michael Shields, Guy Kerivel pour le service français
SOURCE L'EXPRESS.FR

21 Mai 2012

La campagne "d’éducation légale" relancée en "Région Autonome du Tibet"
Les autorités chinoises de la "Région Autonome du Tibet" (R.A.T.) ont relancé une nouvelle vague de "rééducation patriotique" et les campagnes "d’éducation légale" destinées aux institutions monastiques tibétaines au nom du "maintien de la stabilité et de l’unité, en promouvant l’harmonie au Tibet".
L’après-midi du 11 mai 2012, à Lhassa, le gouvernement de la "Région Autonome du Tibet" a tenu une réunion appelée "Réunion de mobilisation pour la campagne d’éducation légale dans les temples bouddhistes du Tibet", qui met ainsi en évidence la politique fondamentale pour la religion, uniforme et en profondeur du Parti communiste de Chine (CPC) et les règles et règlements adoptés par le Bureau d’État pour les Affaires religieuses dans tous les monastères et les couvents de la "Région Autonome du Tibet" a rapporté le site gouvernemental chinois ChinaTibetNews.com. SUITE DE L'ARTICLE

18 Mai 2012

Les écoles en Inde, Népal et Bouthan.



Carte haute résolution que vous pouvez imprimer.

L'assemblée générale s'est tenue le 12 Mai 2012 à Artiguelouve (64230) qui parraine la ville de Nyethang au Tibet.


LIRE LE COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE




Ouverure de l'assemblée générale par Mr Jean Marc Denax, adjoint au Maire.



SUITE DES PHOTOS

17 Mai 2012

De nouveaux contrôles de police mis en place à travers le Tibet.
Les autorités chinoises mettent en place des postes de surveillance policière et de nouveaux points de contrôle à travers le Tibet afin de surveiller les activités des citoyens ordinaires et les voyageurs qui approchent de la capitale, Lhassa, dans une tentative de renforcement de la sécurité dans la région, selon des sources tibétaines.
Ces mesures de sécurité font suite à des manifestations dans les zones peuplées de Tibétains contre la domination chinoise et pour demander le retour du chef spirituel en exil, le Dalaï Lama, mais aussi à une vague d’immolations voulant mettre en lumière le sort des Tibétains. SUITE DE L'ARTICLE

David Cameron reçoit le Dalaï Lama "en privé"
e Dalaï Lama, chef spirituel des Tibétains aujourd’hui retiré de la vie politique a rencontré le 14 mai 2012 "en privé" le Premier ministre britannique David Cameron à Londres, où il est venu recevoir le prix "Templeton". Le vice-Premier ministre Nick Clegg a aussi assisté à cette rencontre avec le prix Nobel de la paix.
Après cet entretien, le Dalaï Lama, 76 ans, a reçu le prix Templeton pour son action en faveur du dialogue entre les religions, lors d’une cérémonie à la cathédrale St-Paul, un des principaux édifices religieux de la capitale.
Ce prix, attribué chaque année par une fondation américaine, est doté de 1,4 million d’euros. SUITE DE L'ARTICLE

14 Mai 2012

200 femmes de l’Amdo marchent pour demander la libération des Tibétains arrêtés récemment à Adhue.
Défiant fortement les autorités chinoises, près de 200 femmes tibétaines de la région de Ngaba
ont marché vers le Bureau du district pour réclamer la libération des Tibétains arrêtés ces derniers temps.
"Le 1er mai, environ 200 femmes tibétaines, venant de différents villages du Comté de Ngaba, y compris les villages de Adhue et Gyade Tsosum, ont défilé vers le bureau du Gouvernement du Comté de Nagba afin d’appeler à la libération des Tibétains arrêtés le 14 avril dans le village de Adhue", est-il rapporté dans un communiqué du
Tibetan Center for Human Rights and Democracy (TCHRD) basé à Dharamsala.
"Les marcheuses ont été arrêtées par le personnel de la sécurité chinoise armée au village de Tsamrig après une marche de près de 7 km", précise le communiqué.
Le TCHRD, tout en citant des sources, a noté "qu’un affrontement majeur" avait été évité après l’intervention des dirigeants du monastère local pour sortir de l’impasse.
"Le bras de fer a failli mener à un affrontement majeur entre les agents de sécurité et les Tibétaines quand les responsables de la sécurité ont appelé des renforts supplémentaires de la Police Populaire armée (PAP) du Comté" a déclaré le TCHRD. "Ce n’est qu’après l’intervention des dirigeants et des lamas respectés du monastère de Adhue que la tension s’est apaisée".
Bien que les marcheuses se soient dispersées à la demande des lamas, elles ont toutefois continué d’insister pour la libération des Tibétains détenus en annonçant un mouvement de boycott de l’agriculture
.
A la suite de la marche de protestation et le mouvement de boycott de l’agriculture, sept Tibétains ont été libérés le 5 mai après avoir dû assister à des séances de "rééducation patriotique" pendant trois jours dans le Comté.
Source :
Phayul, 11 mai 2012.

Le dalaï-lama accuse la Chine d'avoir voulu l'empoisonner.
De fausses femmes malades venus le voir auraient eu les cheveux et les vêtements imprégnés de poison...
Le dalaï-lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, n'exclut pas que les services secrets chinois aient tenté de l'assassiner en lui envoyant des femmes aux vêtements et aux cheveux imprégnés de poison.
Interrogé à ce sujet par l'hebdomadaire britannique Sunday Telegraph, il a répondu: «Oh oui. Les cheveux et le foulard imprégnés de poison, elles disent qu'elles sont malades et veulent que je leur donne ma bénédiction pour que mes mains les touchent. C'est le genre de renseignements que nous avons reçu». «Je ne sais pas si c'est fiable à 100% car c'est impossible à vérifier», a-t-il ajouté dans une vidéo mise en ligne sur le site Internet du journal.
Âgé de 76 ans, le prix Nobel de la paix 1989 recevra lundi dans la cathédrale Saint-Paul de Londres le prix Templeton qui récompense les activités caritatives ou le dévouement dans l'entraide et la compréhension inter-religieuse. La Chine contrôle le Tibet depuis 1950. Les autorités chinoises accusent régulièrement les Tibétains en exil, et en particulier le dalaï-lama, de susciter les révoltes de la population tibétaine contre sa politique. SUITE DE L'ARTICLE


De nouveaux contrôles de police mis en place à travers le Tibet.
Les autorités chinoises mettent en place des postes de surveillance policière et de nouveaux points de contrôle à travers le Tibet afin de surveiller les activités des citoyens ordinaires et les voyageurs qui approchent de la capitale, Lhassa, dans une tentative de renforcement de la sécurité dans la région, selon des sources tibétaines.
Ces mesures de sécurité font suite à des manifestations dans les zones peuplées de Tibétains contre la domination chinoise et pour demander le retour du chef spirituel en exil, le Dalaï Lama, mais aussi à une vague d’immolations voulant mettre en lumière le sort des Tibétains.
Des pèlerins allant à Lhassa et d’autres sans identification sont arrêtés sur la route et renvoyés dans leurs lieux d’origine, raconte un Tibétain de la région orientale du Kham à
Radio Free Asia, disant qu’il venait juste d’arriver à Lhassa.
"Les pèlerins sont tenus de porter une identification personnelle et des cartes d’alimentation chinoises. Ceux qui n’en ont pas sont refoulés", a-t-il dit, parlant sous condition d’anonymat.
"J’ai vu plus de 50 points de contrôle lors de mon voyage", rapporte cet homme, ajoutant que de nouveaux postes de contrôle ont été établis à l’est de Lhassa dans les Comtés de Nyingtri, Pome et Pashoe, ("Région Autonome du Tibet").
"Avant d’arriver à Lhassa, les voyageurs et les pèlerins sont de nouveau soigneusement contrôlés dans la ville de Rito, Comté de Medro Gungkar", a-t-il dit. "Ils sont interrogés sur les raisons de leur voyage et sur l’endroit où ils logeront".
SUITE DE L'ARTICLE

Les menaces pesant sur la langue tibétaine mènent à des troubles.
En mars 2012, Jamyang Palden et Sonam Dhargye se sont auto-immolés au monastère de Rongwo Gonchen à Rebkong pour protester contre la nouvelle politique éducative du gouvernement chinois, qui oblige chacun à étudier la langue chinoise, mise en place au début de ce même mois.
Au cours de leurs immolations, Jamyang Palden et Sonam Dhargye ont crié pour le retour du Dalaï Lama au Tibet et pour la poursuite des études en langue tibétaine.
SUITE DE L'ARTICLE

Situation tendue et sécurité renforcée dans le Kham.
Les autorités chinoises ont renforcé la sécurité dans le Canton de Dzogchen, environ deux semaines après les manifestations massives contre la répression dans un monastère local et la détention arbitraire de Tibétains.
Le renforcement de la présence de la sécurité a créé des tensions dans le Canton de Dzogchen, Comté de Dergé, Préfecture de Kardzé, où 3 000 à 4 000 Tibétains menés par des moines ont protesté le 25 avril 2012 pour condamner la répression exercée au monastère de Dzogchen.
Les manifestants se sont retirés à la suite des assurances données par le Gouverneur du Comté de Dergé que les forces de sécurité seraient retirées dans les trois jours. Les policiers sont partis le jour-même. SUITE DE L'ARTICLE

Les agriculteurs de l’Amdo arrêtent leurs activités et demandent la libération des prisonniers politiques tibétains.
Dans une démonstration forte d’unité et de solidarité avec les familles des Tibétains qui se sont immolés et les prisonniers politiques, des Tibétains de la région de Ngaba Adhue dans l’Amdo ont lancé un mouvement de boycott des activités agricoles pour protester contre le gouvernement chinois. SUITE DE L'ARTICLE

Infos

La prochaine assemblée générale de l'Apact se tiendra le 12 Mai 2012.

La réunion se tiendra certainement dans la salle de la mairie d’Artiguelouve de 15h à 19h. A l’issue de la réunion il y aura possibilité de prendre le repas du soir ensemble.
Il faut s'inscrire auprès de l'APACT avant le 20 Avril, et préciser si on est végétarien.

contacts: apactpau@aol.com et apactpau@free.fr Téléphone: (+33) 05 59 32 70 79


Concert au profit de l'Association Paloise pour l'Art et la Culture du Tibet

Eglise Saint Laurent de Billère le 11 Mai 2012 à 20h30

Prix des places: 12€
Etudiants, chomeurs, handicapés: 8€
Placement libre, billets délivrés à l'entrée de l'église.

Renseignements Tel: 05 47 92 59 11



8 Mai 2012

Comité de soutien au peuple Tibétain
Monique Dorizon
13 Rue Charles Maréchal 78300 Poissy
moniquedorizon@hotmail.com
http://www.tibet-info.net


Libération du prisonnier tibétain Ngawang Phuntsok
Ngawang Phuntsok a été condamné à 3 ans de prison pour avoir manifesté seul, pacifiquement avec des photos du Dalaï Lama, à Kardze au Sichuan.
Il a été libéré.
Aucune indication n'a été donnée sur la date exacte de sa libération ni sur son état de santé; les autorités chinoises ne communiquent pas sur ce sujet et les nouvelles en provenance du Tibet se font de plus en plus rares.

8 Mai 2012

Tibet : Lobsang Sangay, quel premier bilan ?
Lobsang Sangay, 44 ans, est un jeune dirigeant issu de la deuxième génération de Tibétains en exil, ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans leur pays d'origine. Docteur en droit de l'université de Harvard, il n'appartient pas non plus à une famille rompue aux joutes du pouvoir. Quel bilan peut-on tirer de sa première année à ce poste de Premier ministre du gouvernement tibétain en exil ?
Depuis l'annonce de la retraite politique du Dalaï Lama, le Premier ministre tibétain s'est vu confié des pouvoirs élargis. A-t-il assumé ce nouveau rôle ?
" Dix jours avant l'élection de Lobsang Sangay, le Dalaï Lama a effectivement annoncé mettre fin à un système en place depuis plus de 350 ans, " explique Françoise Robin. " Le Dalaï Lama possédait jusqu'alors le pouvoir spirituel et temporel, ce renoncement à tout pouvoir politique a constitué une grande surprise pour absolument tout le monde, " poursuit-elle. Très à l'aise sur le plan international, Lobsang Sangay, a plutôt bien joué son rôle jusqu'à présent. SUITE DE L'ARTICLE

KARMA (TIBET), 8 mai 2012 : Rééducation patriotique renforcée la Chine oblige les moines du monastère de Karma à se défroquer...
DHARAMSALA, le 8 Mai : Avec un amer arrière goût des tactiques adoptées pendant la Révolution Culturelle, les moines du monastère de Karma dans le Chamdo, au Tibet, se sont vus contraints par les autorités chinoises, à se défroquer !
Le monastère lui-même, a été placé sous le contrôle de haute sécurité, avec la présence sur les lieux, d'officiels chinois et du personnel de sécurité, se mettant en devoir de réeduquer tous ces moines, à des concepts patriotiques.
" Il a été donné l'ordre aux moines de quitter leur robe monastique alors que le monastère de Karma est tout entier sous l'emprise des officiers de sécurité chinois", dit Sönam Tséring aux journalistes (unTibétain en exil ,ayant des sources dans la région).
La " Campagne de Rééducation Patriotique" a pour but "d'éduquer" la populace sur la meilleure manière de "s'opposer au séparatisme", "de protéger la stabilité et le développement du pays", par des séances de sessions de dénonciations du Dalaï Lama, et par la diffusion à outrance de films de propagande, et par l'enseignement obligatoire des lois chinoises et des règlements.
" Un grand nombre de moines se sont échappés du monastère, puisque les autorités chinoises les forcent à dénoncer leur chef spirituel , le Dalaï Lama", ajoute Sönam. SUITE DE L'ARTICLE

6 Mai 2012

Les organisations sociales sous très haute surveillance dans la Préfecture de Kardzé au Kham.
Les autorités chinoises de la "Préfecture Autonome Tibétaine" de Kardzé ont émis une notification visant à restreindre les activités des organisations non-gouvernementales (ONG) de la Préfecture de Kardzé.
La notification émise le 26 avril 2012 exige que toutes les organisations sociales non-gouvernementales s’inscrivent auprès du Bureau préfectoral des Affaires civiles, à défaut de quoi ces organisations seront déclarées illégales, a rapporté le journal "Ganzi Daily News" propriété du gouvernement, le 27 Avril 2012. SUITE DE L'ARTICLE

Conférences "Le Tibet brûle", Paris, 14-15 mai 2012. CONSULTER LE PROGRAMME

Visites interdites pour les prisonniers de la "Région Autonome du Tibet"
Des rapports en provenance du Tibet disent qu’en mars 2012, une note interne a été envoyée à toutes les prisons et centres de détention de la "Région Autonome du Tibet" interdisant à tous les prisonniers de recevoir des visites de leurs amis et familles.
Le document indique aussi clairement la nécessité d’une vigilance stricte dans les prisons et demande à tous les fonctionnaires des prisons de surveiller de près les mouvements des prisonniers tibétains. SUITE DE L'ARTICLE

Des terres tibétaines récupérées pour des migrants chinois.
Les autorités chinoises ont saisi de force la terre de trois villages de nomades tibétains dans la région de l’Amdo (province chinoise actuelle du Qinghai) pour la donner à des dizaines de milliers de nouveaux migrants chinois, selon un habitant de la zone tibétaine.
"La nouvelle vague de migration se traduira par la croissance d’une ville chinoise alimentée par la construction de deux projets hydroélectriques", a dit cette source parlant sous condition d’anonymat.
"Le 25 avril 2012, les fonctionnaires du gouvernement chinois ont convoqué une réunion de cinq villages de nomades dans le Comté de Gepasumdo [1], rapporte la source tibétaine.
"Lors de la réunion, les habitants tibétains des villages de Setong, Dragmar, Seru, Machu et Goekar ont appris qu’ils auraient à renoncer à 60% de leurs terres et devraient se débarrasser de 54% de leurs animaux au cours de cette année".
SUITE DE L'ARTICLE

3 Mai 2012

DRANGO ( TIBET), 2 mai 2012 : Sentences démesurées pour des Tibétains sans armes qui avaient manifesté en janvier.
Du Centre Tibétain des droits de l'Homme et de la Démocratie. - Dharamsala. Inde.
" Seize Tibétains condamnés à de lourdes sentences d'emprisonnement, pour avoir manifesté à Drango."
DHARAMSALA : Dans la Préfecture de Kardzé, Province du Sichuan, la Cour de Justice a condamné lourdement seize Tibétains, juste après les arrestations, qui ont suivi la manifestation du 23 janvier 2012, dans le Comté de Drango (chinois:Luhuo), Préfecture de la région autonome tibétaine de Kardzé (chinois:Ganzi), Province du Sichuan;
En avril 2012, la Cour a condamné seize Tibétains, moines et laïcs, tous impliqués dans la grande manifestation de Drango, le 23 Janvier 2012 :
- Sönam Lhündoup, dans les 30ans, condamné à la prison à vie et les quinze autres à des peines à durées variables.
-Khüntho, environ 20ans, condamné à 13 ans de prison
-Jebay et Wangchen Tséring, environ 30ans, de Gyephen Likhokma Village, se sont vus condamnés à 12 ans de prison et 9 ans, respectivement.
-Khündoup, 40 ans environ, condamné à 11 ans de prison.
-Chönam, 25ans et Azi Shopo, 50ans, condamnés à 3ans de prison chacun.
- Nyendak, 30ans environ, condamné à 1an et 8mois de prison ferme.
- Phurwa Tséring, 30ans environ, condamné à 2ans de prison.
-Wangtsé, 20ans, condamné à 1an et 9mois de prison.
SUITE DE L'ARTICLE
1er Mai 2012

Des morts et des disparitions dans le Comté de Drango, au Kham.
Deux étudiants de l’Institut de dialectique bouddhiste à Dharamsala, en Inde du nord, ont rapporté les noms de trois des quatre Tibétains tués pendant et au lendemain d’une manifestation dans la région du Kham, en janvier 2012. Ils ont également signalé les noms des quatre moines arrêtés et ayant "disparu" après la manifestation. SUITE DE L'ARTICLE

Deux ans après le séisme, les Tibétains restent marginalisés, floués.
Alors que la Chine prétend dépenser des milliards pour reconstruire la ville de Jyekundo, frappée par un tremblement de terre dévastateur le 14 avril 2010, ses habitants tibétains ont été dépossédés de leurs terres et de leurs maisons avec peu ou pas de rémunération, malgré deux années de protestations continues et de logement dans la crasse sous des tentes. SUITE DE L'ARTICLE

Répression de manifestations dans le Comté de Derge, au Kham.
Dans le Canton de Dzogchen, de nombreux Tibétains ont été arrêtés, détenus et battus sévèrement par la police chinoise, à la fois pendant et après une manifestation de grande envergure déclenchée par la dernière vague de répression chinoise sur les Tibétains. SUITE DE L'ARTICLE
APACT  
 


Association Humanitaire exclusivement composée de bénévoles qui vient en aide aux réfugiés tibétains qui mènent la vie de l'exil et du dénuement dans les camps installés depuis 55 ans en INDE et au NEPAL.












 
Apact sur Facebook  
   
Publicité  
   
Site Internet.  
 
Association Paloise pour l'Art et la culture du Tibet archives 1986-2008


APACT sur Facebook




http://perso.numericable.fr/apact


Galerie de photos


"Mainpat 2009" le film


"Mainpat 2011" le film


"Mainpat 2013"


"Le Lion des Neiges"Film documentaire de Claude Le Gallou




PARRAINAGES DE COMMUNES EUROPEENNES AVEC DES COMMUNES TIBETAINES


Hommage à Phurbu Dolma




Beru Khyentse Rinpoche à Pau Aout 2013




Prisonniers Tibétains


Discours de Monsieur Robert BADINTER, Ancien Ministre de la Justice Lors du RASSEMBLEMENT EUROPEEN POUR LE TIBET à PARIS le 14 mars 2015.

 
Siège Social.  
 

 
Adresse postale.  
 

---------- Contact ----------
info@apactpau.fr
apactpau@yahoo.fr
apactpau@free.fr
apact64@yahoo.fr - webmaster
 
visiteurs  
 
 
Visiteurs. 283885 visiteurs (656619 hits)