Pau Tibet
Rubriques  
  Infos
  Année 2015
  Année 2014
  Année 2013
  Année 2012
  Année 2011
  => voeux 2011
  => Janvier-Février-Mars 2011
  => Avril-Mai-Juin 2011
  => Juillet-Aout-Septembre
  => Octobre-Novembre-Décembre 2011
  => Parrainage de la ville de Chongye au Tibet par celle de Soulom
  Année 2010
  Année 2009.
  Historique de l'APACT.
  Hommage à Phurbu
  Rencontre de Denise Campet Puntsok Drolma avec S.S. Dalaï Lama.
  Mainpat 2007
  Mainpat 2009
  Mainpat: travaux et projets.
  Mainpat 2011
  Mainpat 2013
  Mainpat 2014
  Mainpat 2015
  Mainpat 2016
  Bodnath le 10 Mars 2009.
  Pokhara 2009
  Dharamsala 2009
  Salle de classe du monastère de Pawo Rinpoché au Népal.
  Université de Bengalore
  Les écoles en Inde, Népal et Bouthan
  Gandhi School Mainpat Mai 2012
  Parrains et Filleuls.
  Témoignages des filleuls
  Parrainage.
  A.G. de l'APACT 16 Mai 2009.
  A.G de l'APACT 8 Mai 2010
  A.G de l'Apact le 14 Mai 2011
  A.G de l'Apact le 12 Mai 2012
  A.G de l'Apact le 20 Avril 2013
  A.G de l'Apact le 13 Avril 2014
  AG de l'Apact le 10 Avril 2015
  A.G de l'Apact le 2 Avril 2016
  Fête annuelle de l'APACT.
  Fête annuelle de l'APACT 2010.
  Fête annuelle de l'APACT 2011
  Fête annuelle de l'Apact 2012
  Fête annuelle de l'APACT 2013
  Fête annuelle de l'APACT 2014
  Fête annuelle de l'APACT 2015
  Fête annuelle de l'APACT 2016
  Béru Khyentsé Rinpoché à Pau.
  Actualité PAU.
  Exposition peintures Tashi Norbu
  Méssage de SS Dalaï Lama au peuple Tibétain.
  Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
  Discours de Mr Badinter le 14 Mars 2015
  Prisonniers Tibétains
  Seisme du Népal 2015
  Galerie
  Partenaires.
  Exposition du 18 au 25 Février 2017
  10 Mars 2017 à Pau
Octobre-Novembre-Décembre 2011
31 Décembre 2011

Corrélation entre les immolations au Tibet et la politique de répression de la liberté religieuse.

La Commission exécutive du Congrès américain sur la Chine vient de publier un rapport spécial : "Les auto-immolations dans le monde monastique tibétain sont en corrélation avec la répression croissante de la liberté religieuse". SUITE DE L'ARTICLE
 

23 Décembre 2011

Le moine tibétain Tabey serait vivant mais infirme.

Le premier Tibétain connu pour avoir voulu s’immoler et que l’on avait cru décédé après les tirs des personnels de sécurité chinois, est désormais considéré comme vivant, mais il est enfermé dans un hôpital de l’armée chinoise. SUITE DE L'ARTICLE
 

19 Décembre 2011

Vous pouvez voir un documentaire sur la situation des tibetains au Nepal.
Cliquez sur le lien ci dessous et ensuite sur "Partie 1"

REPORTAGE CANAL+ "L'EFFET PAPILLON"



18 Décembre 2011

Violence entre étudiants tibétains et chinois à Chengdu.

Dans la nuit du mercredi 14 décembre 2011, plus de 3 000 étudiants chinois ont battu des étudiants tibétains mais aussi pratiqué des effractions et des saccages dans leurs dortoirs et salles de classe.
Ceci s’est déroulé dans un institut professionnel chinois à Chengdu, capitale de la Province du Sichuan. SUITE DE L'ARTICLE

10 Décembre 2011

Décès de Tenzin Phuntsok, 5 jours après son immolation.
Tenzin Phuntsok, qui avait tenté de s’immoler par le feu au Tibet le 1er décembre 2011 pour protester contre l’administration chinoise a succombé à ses blessures, a annoncé le 9 décembre le Centre Tibétain pour les Droits de l’Homme et la Démocratie (TCHRD), une association de défense des droits des Tibétains basée en Inde. SUITE DE L'ARTICLE

Tibet Lib : intervention pour Lhaten.

Lhaten
(ch : Ladan) est un fermier tibétain, âgé d’environ 44 ans. Il habitait les environs de la ville de Lhassa "(Région Autonome du Tibet") avec sa femme et ses trois enfants. Il a disparu depuis le 1er novembre 2011. Ce jour là, vers 15 h, Lhaten a reçu un coup de téléphone d’une enseignante chinoise. Elle lui demandait de venir chercher son fils à l’école primaire du Comté de Taktse
En arrivant à la porte de l’école, des policiers en civil ont emmené Lhaten dans une voiture noire. Actuellement, on ne possède aucune information sur l’endroit où il est détenu ni sur son état de santé.
Il semble que son arrestation soit en lien avec son témoignage dans la vidéo tournée au printemps 2008 par Dhondup Wangchen, lui-même condamné à 6 ans de prison et soutenu par Tibet Lib. SUITE DE L'ARTICLE

Des Tibétains exhibés avec des pancartes au cou.

Des Tibétains arrêtés par les forces de l’ordre chinoises ont été exhibés avec des pancartes au cou indiquant leurs noms et les crimes dont ils sont accusés, selon des photos publiées le 3 déc. 2011 par l’organisation Free Tibet.
Ces clichés ont été pris dans les préfectures autonomes tibétaines de Kardzé et de Ngaba, affirme le site dissident chinois Boxun.com qui les a postés le 2 déc. 2011, sans plus d’informations sur les lieux précis ni les dates auxquels ils ont été pris, rapporte l’organisation de défense des Tibétains dont le siège est à Londres. SUITE DE L'ARTICLE

5 Décembre 2011

Chers amis du Tibet
Les Communes de Widehem(62) et de Nieppe(59) parrainent respectivement les Communes tibétaines de Taklung et de Tsongdu(Nyalam).

La Campagne de parrainage de Communes du Tibet rencontre un véritable succès. Deux autres importantes municipalités françaises ont elles aussi décidé de parrainer des Communes du Tibet. L'annonce officielle sera faite prochainement.

Pour l'anecdote, sachez que Nieppe a voté à l'unanimité le parrainage de Tsongdu, une ville frontalière du Tibet avec le Népal. Je vous le rappelle, Tsongdu(Nyalam) possède à quelques encablures de sa ville, la grotte de Milarépa, ce qui avait fait dire, avec humour, à un ami du Tibet de la ville de Nieppe que si Tsongdu avait Milarépa, Nieppe avait ... Line Renaud!

Widehem, un village traditionnel français parraine Taklung.
La magnifique église du village de Widehem fut construite au XVIe siècle, le Monastère de Taklung au XIIème siècle. Ce qui frappe l'observateur en comparant ces 2 villages de France et du Tibet, c'est la destruction totale de l'édifice tibétain pendant la révolution dite culturelle, reconstruit par les habitants ces dernières années. Dans le reportage photo réalisé à Taklung par
www.tibetmap.com on imagine une ambiance tendue notamment lors de la prise de fonction du jeune Tulku(réincarnation reconnue) avec une police omniprésente...
Un village français dans un pays démocratique qui parraine un village tibétain vivant sous une dictature de plus de 50 années, voilà un geste fort. Cependant quelle véritable utilité de cette action symbolique me direz-vous? J'ai tout simplement posé la question à... un Chinois; "Seule la pression sous toutes ses formes et ininterrompue peut faire reculer un tel régime*". La Campagne de Parrainage de Communes du Tibet y contribue donc. * Wei Jinsheng, célèbre ex-prisonnier d'opinion politique chinois aujourd'hui en exil.
Et Lhasang Tsering, écrivain, intellectuel tibétain et ancien Président du Tibetan Youth Congress(TYC) nous dit que si une brute épaisse comme Mike Tyson(boxeur cannibale) est attaquée par des centaines de moustiques, il sera déstabilisé dans son combat et ne pourra que le perdre! Soyons donc ces centaines voire ces milliers de moustiques pour le Tibet!

Afin de faciliter vos démarches auprès des Maires, nous vous avons préparé un document avec 50 Communes du Tibet à proposer aux Municipalités. Liste à découvrir plus bas ou en pièce jointe. Si vous souhaitez la fiche détaillée d'une Commune du Tibet en particulier, n'hésitez pas à nous la demander! Nous n'avons pas oublié de proposer le Parrainage du Monastère martyr de Kirti qui se trouve dans la ville tibétaine de Ngawa (Chin.Ngaba ou Aba). Une carte avec toutes ces Villes et Villages du Tibet est aussi dans cette pièce jointe
Bon travail pour le Tibet!

Ce samedi 26 novembre 2011, à la Mairie de Paris XIème Arrondissement, le Premier Ministre Tibétain Lobsang Sangye a été reçu officiellement par le Député-Maire, Mr Bloche. Après avoir participé à une conférence de presse, Lobsang Sangye s'est adressé aux Groupes de Soutien au Tibet et a ensuite répondu aux questions posées. Lire le compte-rendu de cette visite sur notre site
www.tibet.fr



Les Tibétains de France attendent le premier ministre Lobsang Sangye.

En pièce jointe se trouve le dossier actualisé et à imprimer de cette Campagne, alors n'hésitez pas à le présenter lors des fêtes de Noël ou du Nouvel An à votre entourage qui peut compter un élu d'une Ville ou d'un village. Ce sera un acte militant tout simple à réaliser mais dont la portée peut-être immense.

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas que les choses sont difficiles." Sénèque

Bon travail pour le Tibet!
Pour France-Tibet
Francis Longavesne

Au 4 décembre 2011, 45 Municipalités Européennes parrainent 45 Communes du Tibet
 
1- Salles Sur Garonne(31390) - Jean-Louis Halioua / Lhatse
2- Beckerich - Luxembourg - Camille Gira / Gyama
3- Crest (26400)- Hervé Mariton / Lithang
4- Brouckerque(59630)- Jean-Pierre Decool / Siling
5- Bray-Dunes(59123)- Claude Marteel / Kardze
6- Coudekerque-Branche(59210)- David Bailleul / Dhartsedo
7- Sisteron(04200) – Daniel Spagnou / Nyingtri
8- Dieffenthal(67650) - Charles Andrea/ Jaqung
9- Pezens(11170)- Jean-Pierre Botsen / Dingri
10- Lugagnan(65100) - Jacques Garrot / Lhokha
11- Bourgtheroulde Infreville(27520) - Bruno Questel / Samye
12- Saint Laurent du Var(06700) - Henri Revel /Taktser
13- Divonne-Les-Bains(01220) - Etienne Blanc / Kyirong
14- L'Argentière-la-Bessée(05120) - Joël Giraud/Shethongmon
15- Lamothe-Goas(32500)- Alain Scudellaro / Tsang Lukner Shakar
16- St Genés Champanelle(63122) - Roger Gardes / Dromo
17- Festes et St André(11300) - Daniel Bord / Tadruk
18- Paris XI(75011) – Patrick Bloche / Lhassa
19 –Manduel(30129) - Marie-Louise Sabatier/ Gyantse
20 - Créon (33670) - Jean-Marie Darmian / Ruthok
21 - Valouse (26110) - Patrick Liévaux / Shag Rongpo
22 - Plouray (56770) - Michel Morvant / Tsari
23 – Lans-en-Vercors (38250) - Jean-Paul Gouttenoire /Jomda
24 – La Chapelle-Saint-Ursin (18570) - Yvon Beuchon/Sangchu-Labrang
25 - Soulom (65260) - Xavier Macias / Chongye
26 - Saint-Thomas-en-Royans (26190) – Christian Follut/ Jol
27 - Merville (59660) - Jacques Parent /Dzogang
28 - Mourenx (64150) - David Habib/Tsona
29 – Lavaur (81500) - Bernard Carayon / Shigatse
30 – Izeure (21110) - Catherine Lanterne / Yubeng
31 - Artiguelouve (64230) - Éline Gosset / Nyethang
32 - Digne-Les-Bains (04000) - Serge Gloaguen /Kumbum
33 - Lavelanet-de-Comminges(31220) - Évelyne Delavergne /Narthang
34 - Le Vigan (30120) - Eric Doulcier / Dergé
35 – Bourbourg(59630) - Francis Bassemon / Shalu
36 - Gensac-sur-Garonne(31310) - Henri Devic / Gadong
37 - Bax(31310) - Philippe Bedel / Rong
38 - Carbonne(31390) - Guy Hellé / Nagartse
39 Epinac(71360) - Jean-François Nicolas / Sakya
40– Amfreville-La-Mi-Voie(76920) – Luc Von Lennep / Phari
41- Le Cannet-des-Maures(83340) - Jean-Luc Longour / Gyatsa
42– Latrape(31310) - Jean-Louis Séguela / Riwoche
43– Sciez (74140) - Jean-Luc Bidal /Gyalthang
44– Widehem(62630) - Pierre Lequien / Taklung
45 –Nieppe(59850) - Michel Vandevoorde / Tsongdu(Nyalam)


3 Décembre 2011

Visite du Premier ministre tibétain à Paris : rencontre avec des parlementaires, la Communauté tibétaine et les groupes de soutien au Tibet.
Poursuivant sa tournée à travers sept pays européens, le Dr Lobsang Sangay, Kalon Tripa de l’Administration centrale tibétaine, est arrivé le 26 novembre à Paris pour une visite d’une journée.
Le Kalon Tripa a été reçu à l’aéroport Charles De Gaulle par le secrétaire du Bureau du Tibet, Paris, les président et vice-président de la Communauté tibétaine et le secrétaire de la Maison du Tibet. Les autorités françaises ont organisé une réception protocolaire spéciale à l’aéroport afin de souhaiter la bienvenue au Kalon Tripa.
Dans son programme d’une journée fort chargée, le Kalon Tripa a rencontré certains responsables gouvernementaux, des membres du Sénat et de l’Assemblée nationale, des membres de la communauté tibétaine, des Français membres de groupes de réflexion, et des défenseurs du Tibet ainsi que la presse française. SUITE DE L'ARTICLE

Nouvelle tentative d’immolation au Tibet, pour la 1ère fois dans la R.A.T.
Un ancien moine bouddhiste a tenté le 2 décembre 2011 de s’immoler par le feu au Tibet, a annoncé une association de défense des Tibétains, selon qui il s’agit de la première tentative de ce genre dans la "Région Autonome du Tibet" (R.A.T). SUITE DE L'ARTICLE

28 Novembre 2011
 
Dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale nous sommes intervenus au Lycée Louis Barthou de Pau. Une exposition de nos réalisations et de nos projets a été faite dans la cour du Lycée pendant 2 jours.Un stand d'informations a permis aux élèves de se renseigner sur les actions de APACT et sur le Tibet. Mardi 15 novembre le le film "Le lion des neiges" a été projeté devant une classe de 40 élèves. De nombreuses questions ont été posées à Claude la réalisatrice du film et Françoise; toutes les deux étaient allées à Mainpat à la rencontre des familles des filleuls qu'elles aident. Un professeur a été particulièrement intéressé par les actions menées dans les camps de Mainpat pour permettre à tous les habitants un accès à l'eau.
 







28 Novembre 2011

Suite du reportage sur le parrainage de la ville de Chongye au Tibet par celle de Soulom (France)

 
Hier dimanche 27 novembre a eu lieu à Soulom 65 la cérémonie officielle du parrainage de la ville de Chongye au Tibet par celle de Soulom.
Le maire M Xavier Macias a rappelé que cette décision a été prise à l'unanimité des membres du conseil municipal. Il a rappelé que cette décision visait à ne pas laisser tomber le Tibet dans l'oubli.
Il a dit qu'il espérait que d'autres maires de la vallée se joindraient à cette action. Il a aussi souligné que cette action était un acte démocratique.
Chongye est une petite ville du sud du Tibet près de la frontière du Bhoutan. Elle a vu la naissance du 5ème Dalai Lama qui a été l'un des premiers à préparer l'unité du Tibet.
Cette cérémonie chaleureuse s'est déroulée en présence une dizaine d'élus de la vallée: conseiller général, maires,conseillers municipaux et des habitants de cette petite ville de 270 habitants..
Thupten Gyatso ex président de la communauté tibétaine de France a remercié au nom du peuple tibétain et rappelé que nous partageons les valeurs universelles d'égalité, fraternité et liberté.
Il a souligné que le nouveau 1er ministre élu du gouvernement tibétain en exil, M Lobsang Sangye en visite à Paris le samedi 26 novembre, recommandait à tous les tibétains de suivre la voie médiane, voie de paix indiquée par le Dalai Lama.
Il a aussi parlé du sacrifice des moines et nonnes qui s'immolent actuellement, acte politique indiquant le désespoir d'une peuple tibétain opprimé par 60 ans d'occupation par l'armée chinoise.
Certes a-t-il dit le Tibet vit ses heures les plus noires et le Tibet subit un véritable génocide culturel mais il y a l'espoir qu'avec une démocratisation de la Chine cette situation s'améliore.
Il a fait le souhait qu'un jour Chogye pourrait recevoir librement des habitants de Soulom ou que des habitants de Soulom pourrait venir visiter nos vallée pyrénéennes.
Une exposition photos sur le Tibet permettait un 1er contact avec le Tibet.
L'après midi la projection du film "Laisser la peur derrière soi" de Dhondup Wangchen a été le prélude à la conférence de Thupten Gyatso sur la situation actuelle au Tibet.
Tashidelek
Denise Puntsok Drolma
 
<<< FILM DE LA CEREMONIE >>> sur Youtube

Reportage photos.










SUITE DES PHOTOS

27 Novembre 2011

Soulom (65- France) et Chongye (Tibet)

 
Aujourd'hui nous avons participé à l'inauguration officielle de la ville tibétaine de Chongye par celle de Soulom (65). Très vite vous pourrez voir des photos sur le blog de APACT. M Xavier Macias, maire de Soulom a expliqué pourquoi la commune avait décidé de parrainer une ville tibétaine. Thupten Gyatso a parlé de la situation actuelle au Tibet lors de la pose de la plaque de parrainage et après la projection du film de Dhondup Wangchen "laisser la peur derrière soi". Une journée riche en rencontre et en partage.
Samedi 26 novembre à Paris, Lobsang Sanjey 1er ministre tibétain du gouvernement en exil était à Paris. Elisabeth Guimbretière représentait APACT.
Ci joint son compte rendu:

Je me suis rendue comme prévu à la Mairie du XIème arrondissement (Député-Maire Patrick Bloche), sur laquelle flottait le drapeau tibétain à côté des drapeaux français et européens.
Nous étions installés dans la salle des mariages, il y avait à peu près soixante à soixante-dix personnes, les membres des associations, des Tibétains, et d’autres personnes venues écouter et voir le 1er ministre tibétain (le kalon tripa). Celui-ci a fait un discours puis répondu aux questions posées dans la salle. Le tout a duré 1h30. A la fin le député-maire est venu et a clos la séance par un discours bref mais montrant sa détermination et son implication dans la cause tibétaine.
Lobsang Sangay a expliqué brièvement son élection et sa prise de fonction le 8 août 2011 à laquelle assistait le Dalaï Lama, montrant par sa présence que le bon fonctionnement de la démocratie voulue par le Dalaï Lama donnait sa pleine légitimité au pouvoir politique.
Il a entrepris une série de voyages aux Etats-Unis et en Europe pour sensibiliser les gouvernements à la situation du Tibet, pour obtenir un maximum de soutien, il estime avoir obtenu un succès relatif lors de ce périple.
Pour les actions à mener pour défendre la cause tibétaine, il a indiqué que l'idéal serait qu'une délégation de l'ONU demande à se rendre au Tibet, la même chose pourrait être entreprise par une délégation officielle française ou européenne. Ce qui est important c'est de montrer au peuple tibétain qu'on ne l'oublie pas, il faut donner espoir au peuple, aux moines et aux nonnes, au sujet desquels il s'est dit très préoccupé. Le gouvernement français pourrait lui aussi faire une déclaration d'inquiétude sur la situation au Tibet, dire que le peuple français est inquiet et que la ligne dure de la Chine doit cesser. Il a indiqué par ailleurs que la seule voie est la voie médiane avec la Chine, sur la position du Dalaï Lama, que le gouvernement est prêt à entamer le dialogue avec les Chinois, où ils veulent et quand ils veulent.
Il a parlé du parrainage des villes tibétaines (46) qui doivent continuer et a indiqué qu'il accueillait avec beaucoup de gratitude toutes les initiatives d'aide et de soutien entreprises par les associations et qu'il les recevrait à Dharamsala.
Il a également évoqué la nécessité de redonner aux Tibétains la maîtrise de l’environnement dans leur pays car la situation de l'eau avec les barrages en projet sur les grands fleuves est très préoccupante.
Pour le gouvernement la priorité n°1 est l'éducation puis la santé et la sécurité.
Il a terminé en remerciant bien chaleureusement les associations pour les actions qu'elles menaient, il a indiqué que que l'urgence absolue était le retour au Tibet et le retour du Dalaï Lama au Tibet, les Tibétains ne renoncent jamais, ils ont entrepris le voyage pour la liberté et ils atteindront leur but, a-t-il conclu.
Lobsang Sangay a beaucoup de charisme et beaucoup d'humour aussi, son discours était clair, précis et chaleureux. Il est vraiment désolant qu'il n'ait pas été reçu au moins par les plus hautes autorités de l'Etat, à défaut de l'être par le Président de la République.

Elisabeth.
 

26 Novembre 2011

Un réfugié tibétain rapatrié de force du Népal vers la Chine

Le Népal a rapatrié de force un réfugié tibétain ayant fui la Chine, a affirmé le 24 nov. 2011 l’organisation International Campaign for Tibet (ICT), plus d’un an après une affaire similaire qui avait suscité l’indignation de la communauté internationale. SUITE DE L'ARTICLE

26 Novembre 2011

L’enseignement du chinois sera effectif pour les enfants ruraux de la "Région Autonome du Tibet" en niveau préscolaire
La Chine a déclaré le 16 novembre 2011 que tous les enfants tibétains dans les régions rurales de la "Région Autonome du Tibet" (TAR) obtiendraient gratuitement l’éducation pré-scolaire en langue chinoise, le tibétain étant également enseigné comme matière linguistique. Cette politique dite de l’enseignement bilingue fera partie du 12ème Plan Quinquennal (2011-2015), selon le site d’informations chinois China Tibet online du 16 novembre 2011, citant un rapport du 8e Congrès du Parti qui s’est tenu à Lhassa. SUITE DE L'ARTICLE

Le Dalaï Lama met en cause "l’efficacité" des immolations au Tibet
Le Dalaï Lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, a mis en cause "l’efficacité" des immolations de moines et nonnes au Tibet, engageant ses compatriotes à "la sagesse", dans une interview à la BBC jeudi soir, 17 novembre 2011. SUITE DE L'ARTICLE

Première rencontre, témoignage sur une femme d’exception
C’était fin 1986. Pour annoncer dans les colonnes de mon journal, L’Express, la naissance de la Fondation France Libertés, je rencontre Danielle Mitterrand, dans le petit bureau qu’on lui avait prêté, au rez-de-chaussée d’un immeuble bourgeois du 17éme arrondissement. SUITE DE L'ARTICLE

Drapeaux et portrait du Dalaï Lama hissés sur le monastère de Ragya
Le dimanche 20 novembre 2011, un grand portrait du Dalaï Lama, ainsi que deux drapeaux nationaux tibétains, ont été installés sur le toit du monastère de Ragya en Amdo, au Tibet oriental. SUITE DE L'ARTICLE

23 Novembre 2011

Programme de la manifestation à Soulom 65 ce dimanche 27 novembre 2011 pour le parrainage de la ville de Chonggye par celle de Soulom.
1- 12h15 inauguration de la plaque
2- 15h Film: "laisser la peur derrière soi" de Dhondup Wangchen
3- 16h Conférence sur le Tibet donnée par Thupten Gyatso et Mme Puntsok Drolma présidente de l'Apact.
4-18h30: clôture avec apéritif dansant
 
SOULOM département Hautes Pyrénées (65)

20 Novembre 2011

Projets financiers et économiques de la Chine au Tibet.

Selon des rapports officiels chinois, lors d’un congrès de la branche tibétaine du Parti communiste, la Chine a présenté ses projets visant à donner aux moines tibétains des prestations d’aide sociale afin de tenter d’améliorer la "stabilité". Apparemment, les moines tibétains se verront accorder par le gouvernement des pensions, l’assurance médicale et des allocations. SUITE DE L'ARTICLE
 
Dui Hua, un groupe de défense des droits humains fait pression sur la Chine pour libérer deux prisonniers tibétains.
Lors de sa dernière visite à Pékin, le dirigeant de Dui Hua (un groupe de défense des droits ayant des liens étroits avec le gouvernement chinois) a demandé aux autorités de libérer deux éminents prisonniers politiques tibétains.
SUITE DE L'ARTICLE

11 Novembre 2011

Des groupes de défense des droits de l’Homme en appellent au gouvernement chinois.

Dans un appel direct au Président chinois Hu Jintao, deux grandes organisations de défense des droits humains ont appelé le gouvernement chinois à mettre fin aux politiques répressives dans les régions tibétaines.
Le 3 novembre 2011, une lettre conjointe de Human Rights Watch (HRW) et Amnesty International demande que la Chine mène un "examen approfondi de la situation des droits humains à travers le plateau tibétain et mette fin aux restrictions juridiques et politiques qui violent les droits de l’Homme dans la région" ont déclaré les deux groupes dans une déclaration commune le 8 novembre 2011. SUITE DE L'ARTICLE

 
Les hauts dirigeants d’un monastère tibétain devront y retourner sous peine d’être abattus.
Les autorités chinoises du Tibet obligent des moines et des nonnes à revenir dans un monastère abandonné suite à un attentat à la bombe contre un bâtiment du gouvernement, mettant en garde les hauts dirigeants de ce monastère sur l’éventualité d’être tués s’ils ne tiennent pas compte de cet ordre, rapportent des sources tibétaines. SUITE DE L'ARTICLE

8 Novembre 2011

Le génocide culturel est responsable des immolations de Tibétains, selon le Dalaï Lama.
 
Le Dalaï Lama a déclaré le 7 novembre 2011 à Tokyo que le "génocide culturel" mené par la Chine au Tibet était à l’origine de la récente vague d’immolations de Tibétains.
"Il y a une sorte de génocide culturel qui se déroule" sur le Toit du Monde, a-t-il dit lors d’une conférence de presse. "Au cours des 10, 15 dernières années, il y a eu des dirigeants chinois très fermes. C’est pourquoi vous voyez ce genre d’incidents regrettables se produire", a-t-il ajouté. LIRE L'ARTICLE

5 Novembre 2011

Voici des photos du 1er salon de beauté et de coiffure de Mainpat. Il sera bientôt terminé. Il faudrait trouver un don complémentaire de 600 à 800€.
 


4 Novembre 2011

Une autre immolation par le feu, la 11ème cette année 2011, la 13ème depuis 1998
Tawo (Tibet) 3/11/2011 : Palden Choetso 35 ans s' immole par le feu en signe de protestation contre la répression chinoise.
 


 
Le 3 Novembre 2011 vers 12h40 (heure locale), Palden Choetso (photo), âgée 35 ans nonne du monastère de Nyitso situé à Tawo dans l' est du Tibet dans la région du Kham, s' est immolée par le feu dans le centre ville de Tawo, en criant des slogans tels que : «Vive le Dalaï Lama !!!" , "Il n'y a pas de liberté au Tibet !!! ". Palden Choetso est décédée des suites de ses graves brûlures . Son corps a été transporté dans le monastère où elle résidait. La police chinoise a ensuite encerclé le monastère. Les forces de l' ordre chinoises font pression sur les religieux résidents du monastère pour que le corps de Palden Choetso leur soit remis.
 

2 Novembre 2011

Colères tibétaines, la montée du ressentiment antichinois.
 
Une dixième immolation de moine en Chine, c’était mardi dernier sur les hauts plateaux de la province du Sichuan au sud-ouest du pays. Une région très difficile d’accès pour la presse étrangère, où notre envoyé spécial a pu ramener des témoignages exceptionnels de ces tibétains de l’intérieur. Des membres du clergé bouddhiste que l’on entend rarement et pour cause… Les monastères rebelles sont sous la surveillance de la police armée, eau et électricité parfois coupé et barrage sur les routes… Le renforcement de ces mesures de sécurité a aussi contribué à exacerber les tensions…
 

2 Novembre 2011

Lettre de Marie Holzman et Jean Marc Brûlé député vert (article Libération.fr)

Face à la Chine : le maillon faible, c'est la France

La France de Sarkozy est le maillon faible de la diplomatie mondiale face à la Chine.

Mercredi soir, dès son arrivée à Cannes à la veille du G20, Nicolas Sarkozy recevra Hu Jintao pour un entretien privé, suivi d'un dîner. Le lendemain, Barack Obama aura droit à une heure autour d'un café. Quant à Manmohan Singh, Premier ministre indien, son thé devra être expédié en 45 minutes, pas une de plus. Les autres dirigeants des grandes puissances mondiales se contenteront de la photo de groupe.

Tout cela en dit long sur le rôle que se donne la France auprès de la Chine, dans le grand concert diplomatique mondial. Un rôle que l'on pourrait croire privilégié mais qui se situe, de notre point de vue, à l'exact inverse, celui d'un allié complice et servile. Celui du maillon faible.

48 ans. En janvier prochain, cela fera 48 ans que la France fut le premier grand pays occidental à reconnaître la République Populaire de Chine. Cela fera 48 ans de contorsions douloureuses, comme l'absence de condamnation de la Révolution culturelle et de ses des dizaines de millions de victimes... Aujourd'hui, la France reste le pays de l'inaction sur la cause tibétaine, à l'opposé des opinions publiques mondiales.

Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Alain Peyrefitte... et aujourd'hui Jean-Pierre Raffarin ou Nicolas Sarkozy... La France post-gaullienne a perdu en prestige mais demeure constante dans sa servilité. Si les puissances occidentales ne sont pas toutes de la plus grande vertu à l'égard de Pékin, c'est de loin la diplomatie française qui s'évertue régulièrement à freiner toute pression collective comme celle qu'avait proposée en son temps Joschka Fischer, ministre Vert des Affaires Etrangères en Allemagne.

Oui, depuis toujours, la diplomatie française considère qu'il faut ménager la Chine, malgré son régime, et bloque tout front démocratique planétaire contre l'ensemble de ses exactions : atteintes aux droits humains, répressions contre les syndicats et les ONG, conditions sociales infâmantes, absence de démocratie digne de ce nom, mise sous coupe économique et politique des pays satellites (Vietnam, Laos, Corée du Nord, Birmanie... toutes des dictatures).

Notre pays demeure silencieux, y compris sur l'oppression quasi-génocidaire des Tibétains, sur la répression des Ouïghours. Notre pays est inactif face à cette menace colossale, celle d'une guerre nucléaire sur le dos du conflit avec Taïwan. Pire encore, la France essaye depuis des années d’obtenir la levée de l’embargo sur les armes décidé par l’Union Européenne au lendemain du massacre de Tian’anmen en 1989.

Les révolutions en Afrique du Nord nous ont pourtant démontré l’importance d’accorder autant d’attention aux revendications émanant de la population civile qu’aux affirmations assénées par les dictateurs, selon lesquels ils restent les seuls garants de l’ordre, ou, comme on dit à Pékin de « l’harmonie sociale ».

Nous aurions pu, comme d’autres dirigeants des pays occidentaux, recevoir officiellement le Dalaï Lama, accueillir publiquement quelques dissidents chinois, soutenir des écrivains en grande difficulté, tels Liao Yiwu, ou Zhou Qing, aujourd’hui hébergés par notre voisin l’Allemagne, et ouvertement fêtés dans toutes les rencontres culturelles internationales. Nous aurions montré alors à l’ensemble de la population chinoise que nous n’étions pas aux ordres de la Cité Interdite.

Tant que la Chine continuera à affirmer qu’elle pratique « uneascension pacifique » tout en réprimant violemment ses citoyens les plus courageux, tels les avocats défenseurs des droits civiques, les paysans spoliés de leurs terres, ou les parents d’enfants victimes du lait contaminé, qui pourra croire à ses beaux discours sans se rendre complice d’une immense supercherie ? Avant d’encenser ce nouveau géant économique, n’est-il pas temps de vérifier s’il n’est pas un colosse aux pieds d’argile ?

Militants amoureux de la Chine, nous faisons nôtre cette phrase de Victor Hugo, écrivain qui y est tant admiré : “Rien ne peut arrêter une idée dont le temps est venu.

Le temps arrive, le temps est venu de la démocratie en Chine.

La France, dont la diplomatie aura enfin opéré une rupture avec des décennies de mollesse, sera alors devenue la vraie amie que la Chine mérite.

Marie Holzman, sinologue, présidente de Solidarité Chine

Jean-Marc Brûlé, conseiller régional d'Ile-de-France (Europe Ecologie-Les Verts), président de Ecologistes pour le Tibet.



2 Novembre 2011

Quelques nouvelles de Mainpat.

Construction de la maison de Rigzin Tsewang,il est chargé de la fabrication
du vermi compost dans le camp n°1 et vit dans des conditions trés difficiles.











30 Octobre 2011

Le Parlement européen "préoccupé" par les immolations de moines en Chine.

Le Parlement européen s’est déclaré le 27 octobre 2011 "profondément préoccupé" par la dizaine d’immolations ou tentatives d’immolation de moines enregistrées depuis mars dans les zones tibétaines de Chine, et a "condamné" la répression par Pékin des troubles qui en ont découlé. SUITE DE L'ARTICLE
 
Manifestation contre la visite de Hu Jintao en France, 2 nov. 2011, Paris.
 
L’association de la "Communauté Tibétaine de France et ses Amis" lance un appel pour une mobilisation générale des Tibétains avec leurs amis français contre la visite du Président chinois, Hu Jintao, surnommé "Le Boucher de Lhassa", afin de dénoncer les répressions et l’état de siège dans les régions de Ngaba et de Kardzé.
Hu Jintao est tenu responsable de la mort de centaines des Tibétains par assassinats politiques. SUITE DE L'ARTICLE

Immolations : récapitulatif, actions et réactions.
A la suite des nombreuses tentatives d’immolation par des moines et nonnes au Tibet, voici un récapitulatif et les réactions en France et dans le monde. SUITE DE L'ARTICLE

27 Octobre 2011



25 Octobre 2011

Un autre moine s’était immolé aujourd’hui au monastère de Karze à l’est du Tibet.

ça s’est passé vers midi, l’heure locale à Karze, lors d’une cérémonie religieuse du monastère de Karze lequel se trouve sous la juridiction de la Préfecture autonome tibétaine de Karze.

Tout à coup, un moine appelant Dawa Tsering âgé 38 ans, avait surgi et il a versé de l’huile de kérosène sur lui même, ensuite il a allumé son corps. Après quoi, il a commencé à scander les slogans suivants avec son corps aux flammes : "Retour de Sa Sainteté le Dalaï Lama au Tibet. La Restauration de la Liberté au Tibet ainsi que de l’égalité entre les peuples".

Dès que des moines et des laïques sur place, se sont aperçus le geste de ce moine aux flammes et ils ont essayé de les éteindre mais il était tombé par terre. Il a été conduit immédiatement dans un hôpital le plus proche. Mais pour l’heure, il demeurait dans un état critique.

Vénérable Bir Jigmey, un ancien député tibétain a affirmé qu’il doit cette information à une source basée en Europe et celle-ci aurait des liens au Tibet. Les autorités chinoises ont décidé à nouveau de déployer ses militaires afin de boucler la région de Karze pour y imposer l’état de siège. source:http://www.tibetan.fr


Appel à rassemblement, 27 oct. 2011, Paris. ARTICLE TIBET INFO

Communiqué de "Etudiants pour un Tibet Libre" :

Les 3 et 4 novembre prochain se tiendra le sommet du G20 à Cannes, les chefs d’Etats et les hommes politiques les plus puissants y seront présent, dont Hu Jintao, le président chinois. Une fois de plus le dictateur chinois sera en France et reçu en grande pompe pendant qu’au Tibet, l’armée chinoise est déployée et réprime dans le sang la volonté de liberté du peuple tibétain.

La répression chinoise est tellement forte actuellement que 9 jeunes Tibétains se sont immolés ces six derniers mois, lançant un appel de détresse à la communauté internationale. Prisonniers politiques, tortures, viols, disparitions, non respect des Droits de l’Homme sont le quotidien du Tibet.

Aujourd’hui l’association Etudiants pour un Tibet Libre, avec le soutien de la Fédération des pays asiatiques pour les Droits de l’Homme, protestons contre la venue de Hu Jintao !

Pour que les Droits de l’Homme passent avant la finance, venez nombreux le jeudi 27 octobre 2011 à 16h devant l’ambassade de Chine rue de la Trémoille, métro Alma Marceau.

Rendons hommage aux héros du Tibet et des autres pays d’Asie qui ont donnés leurs vies pour faire entendre un message de paix et de liberté contre la dictature chinoise.

NON à la venue d’un dictateur en France !
HU JINTAO TU N’ES PAS LE BIENVENU


20 Octobre 2011

Revivez la fête de l'Apact à travers le magnifique album photos de
Patrick parrain et bénévole de l'association. Cliquez sur la photo.



19 Octobre 2011

Tibet: une nonne tibétaine s'immole par le feu

En RPC, Tenzin Wangmo, une nonne tibétaine est morte après s’être immolée par le feu, lundi 17 octobre 2011, dans la province du Sichuan, au sud-ouest. Son geste porte à neuf le nombre de religieux bouddhistes qui se sont suicidés ou ont tenté de le faire, depuis mars 2011. Selon les associations de défense des Tibétains, le soulèvement contre Pékin prendrait de l’ampleur dans cette région.
A 20 ans, Tenzin Wangmo est la première nonne tibétaine du Sichuan à s’immoler par le feu. Le signe que la protestation contre Pékin s’étend aux différentes communautés bouddhistes de cette zone limitrophe du Tibet. Signe aussi d’un profond désespoir car avant de s’asperger d’essence, la nonne a appelé à la liberté religieuse et au retour du Dalaï Lama, le chef spirituel tibétain exilé en Inde.
Depuis mars, et l’immolation d’un premier moine pour marquer les trois ans des émeutes antichinoises au Tibet, la sécurité a été considérablement renforcée au Sichuan. Les policiers ne patrouillent plus sans extincteurs, et le monastère de Kirti –foyer de la contestation– est devenu, selon son chef, une prison virtuelle.
Pourtant, selon l’association Free Tibet, le mouvement gagne de l’ampleur. Un appel à manifester circulerait dans la région pour demain. Lors du dernier rassemblement dimanche, la police a blessé deux moines par balles. Et Pékin ne compte pas relâcher son emprise sur les Tibétains de Chine. Les autorités répètent d’ailleurs qu’elles choisiront le successeur du Dalaï Lama.



01 Thupten Ngodup, 60 ans Inde/Delhi 27/04/1998
02 Tape 20 ans Tibet/Ngaba 27/02/2009
03 Lobsang Phuntsok, 21 ans Tibet/Ngaba 16/03/2011
04 Tsewang Norbu, 29 ans Tibet/Tawu 15/08/2011
05 Lobsang Kalsang, 18 ou 19 ans Tibet/Ngaba Sept, 26/09/2011
06 Lobsang Konchok, 18 ans Tibet/Ngaba 26/09/2011
07 Kalsang Wangchuk, 17 ans Tibet/Ngaba Oct, 3/10/2011
08 Choephel, 19 ans Tibet/Ngaba 7/10/2011
09 Khaying, 17 ou 18 ans Tibet/Ngaba 7/10/2011
10 Norbu Dadhul 19 ans Tibet/Ngaba 15/10/2011
11 Tenzin Wangmo (none) 20 Tibet/Ngaba Oct, 17/10/2011

11 Octobre 2010

Fête de l'Apact 2011

Le mandala, comme toujours, a été apprécié pour le calme qui se développe en tous ceux qui le regardent. Merci à Gueshe Thupten.
Les conférences nous ont permis de mieux cerner deux points essentiels du monde tibétain: le problème des nomades et celui de l'éducation. Par la conférence du dimanche matin on a pu comprendre combien il était vital pour nous et pour la planète de développer la non violence. Merci à Mme Jetsun Pema et aux intervenants, Gueshe Thupten, Thupten Gyatso, Pema Wangyal, Young Dung Tsering et à leurs traducteurs sans qui rien ne serait possible.
Merci aussi à Young Dung Tsering pour les calligraphies.
Les repas étaient très bons, un grand merci aux cuisiniers tibétains Lobsang Thaye, Sonam Tso, Pasang, Gyurme, Jamyang, Lungtok et à leurs aides français.
Le spectacle de la jeune troupe était excellent et les chants, les danses et particulièrement la danse du lion des neiges nous a transportés sur les hauts plateaux du Tibet. Merci à tous les artistes qui étaient sous la conduite de Tashi Gyalpo et à la chanteuse Gazom Lhamo.

Réalisation du mandala de Tara verte, mandala de protection par Gueshe Thupten.





Samedi 14 heures ouverture de la fête.
Cérémonie dirigée par Gueshe Thupten.




Suite des photos de Gueshe Thupten
----------------------------------------------------------------------------------------------------
Spectacle "musiques et danses pour le Tibet"









Suite des photos
-----------------------------------------------------------------------------------
Présence des membres de l'association Auvergne Mainpat Tibet (AMT)



Suite des photos
-------------------------------------------------------------------------------------
Apact a présenté un spectacle de Raghunath Manet "Tanjore du spectacle à la scène"
danse et percussion de l'Inde a été créé en 2008 au Festival d'Avignon.
Raghunath Manet était accompagné de la danseuse indienne Valli et du percussionniste Latif Khan.

 









Madame Jetsun Pema (accompagnée de Phurbu) a offert des Khatas à la fin du spectacle



Suite des photos du spectacle de Raghunath Manet


2 Octobre 2011

Voici un petit album réalisé par l'une des marraines qui a rendu visite à son filleul au Népal, à Pokhara.



PHOTORAMA
APACT  
 


Association Humanitaire exclusivement composée de bénévoles qui vient en aide aux réfugiés tibétains qui mènent la vie de l'exil et du dénuement dans les camps installés depuis 55 ans en INDE et au NEPAL.












 
Apact sur Facebook  
   
Publicité  
   
Site Internet.  
 
Association Paloise pour l'Art et la culture du Tibet archives 1986-2008


APACT sur Facebook




http://perso.numericable.fr/apact


Galerie de photos


"Mainpat 2009" le film


"Mainpat 2011" le film


"Mainpat 2013"


"Le Lion des Neiges"Film documentaire de Claude Le Gallou




PARRAINAGES DE COMMUNES EUROPEENNES AVEC DES COMMUNES TIBETAINES


Hommage à Phurbu Dolma




Beru Khyentse Rinpoche à Pau Aout 2013




Prisonniers Tibétains


Discours de Monsieur Robert BADINTER, Ancien Ministre de la Justice Lors du RASSEMBLEMENT EUROPEEN POUR LE TIBET à PARIS le 14 mars 2015.

 
Siège Social.  
 

 
Adresse postale.  
 

---------- Contact ----------
info@apactpau.fr
apactpau@yahoo.fr
apactpau@free.fr
apact64@yahoo.fr - webmaster
 
visiteurs  
 
 
Visiteurs. 279850 visiteurs (648622 hits)