Pau Tibet
Rubriques  
  Infos
  => Janvier 2016
  => Février 2016
  => Mars 2016
  => Avril 2016
  => Mai 2016
  => Juin 2016
  => Juillet 2016
  => Aout 2016
  => Septembre 2016
  => Octobre 2016
  => Novembre 2016
  Année 2015
  Année 2014
  Année 2013
  Année 2012
  Année 2011
  Année 2010
  Année 2009.
  Historique Infos (1ère partie)
  Historique infos (2ème partie)
  Historique de l'APACT.
  Hommage à Phurbu
  Rencontre de Denise Campet Puntsok Drolma avec S.S. Dalaï Lama.
  Mainpat 2007
  Mainpat 2009
  Mainpat 2011
  Mainpat 2013
  Agriculture biologique Camps 4,5 et 6 Novembre 2016
  Mainpat culture organique 2013
  Mainpat 2013 Projet Lhakar
  Mainpat 2013 Toilettes école maternelle Camp 1
  Mainpat 2013 Une nouvelle vie pour la Gandhi School Camp 2
  Information sur les projets à Mainpat 2016
  Mainpat maison de retraite (OPH) Camp n°1
  Group opéra de Mainpat
  Cuisine communautaire de Mainpat
  Tibetan Women Association
  Mainpat: travaux et projets.
  Mainpat 2015
  Bodnath le 10 Mars 2009.
  Pokhara 2009
  Dharamsala 2009
  Salle de classe du monastère de Pawo Rinpoché au Népal.
  Université de Bengalore
  Les écoles en Inde, Népal et Bouthan
  Gandhi School Mainpat Mai 2012
  Parrains et Filleuls.
  Témoignages des filleuls
  Parrainage.
  A.G. de l'APACT 16 Mai 2009.
  A.G de l'APACT 8 Mai 2010
  A.G de l'Apact le 14 Mai 2011
  A.G de l'Apact le 12 Mai 2012
  A.G de l'Apact le 20 Avril 2013
  A.G de l'Apact le 13 Avril 2014
  AG de l'Apact le 10 Avril 2015
  A.G de l'Apact le 2 Avril 2016
  Fête annuelle de l'APACT.
  Fête annuelle de l'APACT 2010.
  Fête annuelle de l'APACT 2011
  Fête annuelle de l'Apact 2012
  Fête annuelle de l'APACT 2013
  Fête annuelle de l'APACT 2014
  Fête annuelle de l'APACT 2015
  Fête annuelle de l'APACT 2016
  Béru Khyentsé Rinpoché à Pau.
  Actualité PAU.
  Exposition peintures Tashi Norbu
  Méssage de SS Dalaï Lama au peuple Tibétain.
  Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.
  Discours de Mr Badinter le 14 Mars 2015
  Prisonniers Tibétains
  Losar 2015
  Seisme du Népal 2015
  Galerie
  Partenaires.
Infos
Qu'est ce qu'être parrain ou marraine ?




Rubrique Parrainage


Nouvelles de Mainpat 1er Décembre 2016

Voici les photos du nouvel ordinateur qui vient d'être acheté avec
l'aide de l'APACT pour l'école Sambodha.
 
Le nouveau principal M Dawa Tsering remercie l'APACT.




 

Nouvelles de Mainpat 21 novembre 2016

Voici les machines installées dans le camp n°5 et qui vont permettre de moudre les grains de blé et de riz , de massala ( d'épices: gingembre,
curcuma, etc..) et de fabriquer des huiles( moutarde, nigelle etc..).

Ce projet de soutien à l'agriculture biologique sera utile pour les habitants tibétains des camps 5, 4 et 6 et aussi pour les habitants
indiens qui habitent près de ces camps ou entre ces camps.

Il donne aussi du travail à une famille du camp5 particulièrement démunie.

Ce projet a pu être réalisé avec le soutien du CE de Safran Turboméca,  de l'association Magic Cazau et de donateurs particuliers. Merci à tous.














Fête de l'APACT 2016

Une fête qui a tenu une nouvelle fois toutes ses promesses

Un beau week end qui va nous permettre de mener nos actions les plus urgentes 2016 dans les camps de réfugiés tibétains de Mainpat en Inde. Merci à tous les intervenants pour la qualité de leur intervention. Merci au public nombreux. Merci aussi aux nombreux bénévoles.


Merci à notre partenaire Thali Sharma pour les plats indiens au groupe de danse MozaIka pour la danse indienne, à Kunga pour le chant tibétain
Merci à Guen Penpa et Gueshe thupten Geshe Thupten Tenpa pour la realisation du Mandala de Pouvoir

Parcourez les différents albums photos de René, Patrick et Anaïs (merci à vous 3)

Anaïs, cliquez sur la photo



Les photos de Patrick ci dessous































"l'objectif de René" photos ci dessous






































Information sur les projets financés à Mainpat Aout 2016


Voici les photos des châteaux d'eau des camps 4 et 6 réparés avec l'aide
de l'APACT: 1500+1200= 2700 euros.

Il manque encore 600 euros que nous espérons trouver vite.

Cependant les châteaux d'eau ont été réparés juste avant la mousson.












Information sur les projets financés à Mainpat Juin 2016


-Nous avons pu financer certains projets avec des dons reçus depuis ce début d’année :

Rénovation des châteaux d’eau des camps 4 et 6 : 1500€

-  Achat de 2 machines à coudre, tissu, encre pour RWA : 740€. Les femmes de TWA ont déjà réalisé et vendu des drapeaux à prières. Nous leur en avons commandé une partie pour la fête. L’autre partie avait été déjà commandée à Delhi. photos de la TWA

-  Salaire pour 8 mois de l’aide soignante de l’OPH : 1266€. Une jeune fille du camp1, Tenzin Mepham, titulaire d’un B Com et venue à Mainpat pour s’occuper de son père âgé, a ainsi un emploi et peut aider les vieillards de l’OPH. Elle sait s’occuper d’une personne âgée. Parlant anglais, tibétain et hindi elle peut être l’interprète des malades auprès des médecins dans les hôpitaux indiens. En décembre nous ferons un bilan de son action.

-  OPH : 18 personnes

- 7 étudiantes auront terminé en septembre leurs études d’infirmières, 3 leurs études d’enseignant, 1 ses études de droit, 1 d’esthétique et SPA et enfin 1 étudiant a déjà trouvé un emploi de prof de sports et il gagnera 18600rs=265€/mois

-  Une famille du camp1 est partie aux USA, une autre va partir en Belgique où il y a déjà le père.

-  De moins en moins d’élèves à CST Mainpat.

-  27 à la maternelle. Nous en parrainons 19 ;  4 n’ont pas besoin d’aide.

-  22 à l’école primaire. Nous en parrainons 19 ; 3 n’ont pas besoin d’aide

- 18 étudiants ont passé leur bac  dont 14 de Mainpat:

-  8 étaient scolarisés dans une école TCV. Seul un élève devra passer son examen en 2017 et ce pour des raisons de santé (tuberculose). Les résultats sont entre 69.6 et 81.2% soit entre 13.92/20 et 16.4/20

-  10  étaient scolarisés dans diverses écoles CST. Nous n’avons pas encore tous les résultats. Pour le moment les résultats sont entre 62 et 81%.

-  Il faudra trouver des parrainages complémentaires pour les études en Collège de certains d’entre eux. En Collège les frais de scolarité sont de 600 à 2500€/an

- Agriculture bio : On nous demande avec insistance d’aider pour l’achat des machines agricoles du camp5. Le projet total est chiffré à 8277€. Il nous faudrait d’urgence 3400€. Vous pouvez essayer de récolter des dons.
 

 Près du marché indien entre les camps 1 et 2 deux familles tibétaines ont ouvert 2 boutiques :

-  Un restaurant tibétain. La famille qui habite le camp 3 a demandé de l’aide. Nous avons informé que nous ne pouvions pas réunir750€ pour aider une seule famille.

-  Une boutique d’habits, tongs, tennis etc... ouverte par une femme du camp1.


Urgence parrainages 21 Novembre 2016



A partir du mois de mars 2016 les frais de scolarité des élèves de TCV passeront de 
38 à 42€ ou de 45 à 55€/mois (TCV Selakui)

Liste des parrainages très urgents (mise à jour le 20/02/2016)

Etudiants en bleu

Elèves de la maternelle à la terminale en rouge

Elèves de TCV en orange

Bébé en vert



Personne âgée et Nonne en noir

 

 

Nom

sexe

âge

situation

Somme/mois

1200

BHODI LHAMO

F

1946

Agée et malade

20€

1224

ANIL (indien)

F

1990

Collège

25€

1230

TSEYANG     

F

1954

Agée et malade

20€

 

1940

TENZIN TSEKYI

F

2013

Maternelle

15€

1931

DECHEN SANGMO

F

1993

Master Sc               infirmière         1ère année/2

40€ en complément

1981

TENZIN YANGZOM

F

2014

Bébé

15 à 20€

11040

PEMA CHOEDON

F

1995

Collège sciences B Sc psychologie  2ème année/3

35 à 40€

11070

TEUNDOUP

M

1940

Agé et malade

20€

Complément

11141

TENZIN TSELHA  Très urgent à remplacer

F

2007

CM1

20€

11210

TENZIN CHIMEY

F

1998

B Sc pharmacie 1ère année

30€ en complément

           
           
           

11370

DAWA PUNTSOK Très urgent à remplacer

M

1995

Collège Bangalore BA                           2ème année/3

20€ en

Complément

11410

KARDO & NYIMA DORJEE

F & M

1945 & 1944

Agés

25€

 

 

 

11430

DARAM SINGH (indien)

M

2006

Maternelle

15€

 

11580

TENZIN GYALPO   Très urgent à remplacer

M

1994

Collège BA Delhi 1ère année

35 à 40€

 

11940

DJAMPHEL CHONZOM

F

1984

HIV mari décédé          Pour ses soins

20€

 

12240

KIRAN (indienne)

F

2003

6ème

18€

 

12240

SINDU (indien)

M

2007

CP

15€

 

12320

TSERING

F

1939

Agée et malade

20 à 25€

 

1…

ADHA et sa femme LHAMO

M&F

1944

Agés et malades

20€

 

1…

ALAY GONPO

M

1947

Agé et malade

20€

 

1…

CHATOR

M

1944

Malade et âgé

20€

 

1…

THINLEY PUNTSOK

M

1938

Agé et malade

20€

 

1…

KHANDO & TENZIN PHUNTSOK            (muet)

F &

M

1934

1975

Agés et malades

20 à 25€

 

 

31..

TENZIN LODOE

M

2007

TCV up

CE2

42€

3186

TENZIN TSEPHAL

F

1994

B Sc 1/3

Physiologie

40€ en complément

 

31..

TENZIN TSERING

M

1994

Université Dalaï Lama Bangalore

78€/mois cela peut être 2            parrainages

31…

VINAY KUMAR

M

2005

TCV Chauntra CM2

42€

31..

TENZIN NGADON

F

2014

Bébé, père Karma Tsering

15 à 18€/mois

31..

TENZIN YANGKYAB

M

2002

TCV up          4ème

42€

31480

TENZIN TSETEN          Très urgent à remplacer

M

2009

TCV up

CE1

30€

31480

TENZIN GYALTSEN        Très urgent à remplacer

M

2011

Maternelle

30€

 

31…

TANZIN RABGA

M

2007

TCV Chauntra  CE1

42€

31…

TANZIN THAPKE

M

2007

TCV Chauntra CE1

42€

31..

TENZIN PEMA

F

2005

TCV Bylakuppe CM1

42€

31..

TENZIN TSUNGMEY

M

2010

TCV Bylakuppe CP

42€

31..

TENZIN YANGZOM

F

2006

TCV Bylakuppe CM1

42€

31..

THUPTEN JAMPA orphelin

M

2005

TCV Bylakuppe CM2

42€

31..

TENZIN JAMPA      Semi orphelin

M

1998

TCV Gobalpur 2nde

42€

31..

TENZIN DORJEE

M

2003

TCV Gobalpur 5ème

42€

 

34…

Ani TSERING DOLMA

F

 

Nonne

15 à 18€

34..

Ani NGAWANG PALMO

F

1983

Nonne

15 à 18€

34..

Ani NYIGEY SANGMO

F

1981

Nonne

15 à 18€

34..

Ani PALDEN SANGMO

F

 

Nonne

15 à 18€

34..

Ani PEMA DAMCHOE

F

1979

Nonne

15 à 18€

34..

Ani SAMTEN SANGMO

F

 

Nonne

15 à 18€

34…

ANI TSULTRIM

F

 

Nonne

15 à 18€

34…

Ani KUNSANG LHAMO

F

 

Nonne

15 à 18€

34…

ANI TASHI LHAMO

F

 

Nonne

15 à 18€

 

 

 

 

 
Pour toute demande de renseignements ou pour indiquer votre choix cliquez sur une des 2 adresses mails suivantes


Contact: info@apactpau.fr -  apactpau@free.fr - 

Téléphone: (+33) 05 59 32 70 79  ou 06 81 13 97 90

Adresse:  APACT Pau
                              2 rue Louis Barthou
                          64140 BILLERE
               FRANCE


  Retrouvez l'Apact sur Facebook:  https://www.facebook.com/groups/521488234678258/?fref=ts

Suivez quelques infos de Mainpat sur la page facebook de Mainpat (Mini Swiss)


Cliquez sur l'image
 

Actualités

1er Décembre 2016

Comment un ver de terre devenu le caviar du Tibet…est maintenant presque en voie de disparition

caviar

 

Comment un ver de terre est devenu le caviar du Tibet
Le yartsa est un « champignon-chenille » qui s’arrache en Chine pour ses vertus médicinales. Rançon du succès, il est désormais en voie de disparition.

Il faut compter environ 20 000 euros pour un kilogramme de vers de terre tibétains. © Liu Kun / XINHUA/ Liu Kun

On l’appelle le yartsa gunbu. Pas plus grand qu’une épingle, pas plus épais qu’un escargot, ce ver de terre* rongé par un champignon est une véritable mine d’or pour ceux qui le dénichent sur les pentes tibétaines. L’engouement que suscite ce « champignon-chenille » est dû à la médecine chinoise qui lui confère des vertus extraordinaires. Généralement consommé en soupe, il soignerait de l’asthme jusqu’au cancer. Voire le sida, assurent certains sans sourciller. Il aurait même des qualités aphrodisiaques. Posséder des yartsas chez soi confère un certain statut social, rapporte la BBC. On les offrirait même en gage dans la haute société chinoise.

Il suffit de regarder les prix au kilo du ver tibétain pour comprendre. Comptez environ 20 000 euros pour un kilogramme. C’est cinq fois plus cher que le caviar ! La livre des spécimens de très haute qualité peut atteindre jusqu’à 50 000 euros, soit environ 100 000 euros le kilo, selon un article de  National Geographic. Au Tibet, de nombreuses personnes se mettent à la recherche du précieux ver. Pour le ramasser, les paysans travaillent à genoux en raclant les terres de l’Himalaya à 4 500 mètres d’altitude. Ils doivent extirper ceux arrivés à maturité car c’est le champignon (Ophiocordyceps sinensis) qui compte. Il pousse dans le corps des vers, les tue, avant de leur transpercer la tête.

Bientôt en voie de disparition
Mais le succès du ver tibétain a un prix : il est en voie de disparition. Alors que, dans certaines régions, on pouvait en trouver facilement une centaine par jour auparavant, il est aujourd’hui difficile d’en dénicher plus de cinq. Le yartsa gunbu connaît ainsi le même sort que d’autres espèces en voie de disparition car prisées en Asie, tels le rhinocéros, dont la corne est considérée comme aphrodisiaque, le requin, prisé pour ses ailerons, ou encore le concombre de mer, dont le kilo a atteint 660 euros. La Chine ira-t-elle jusqu’à encadrer drastiquement la récolte du précieux ver de terre ?

PAR THOMAS DURAND

Publié le 01/12/2016 à 12:28 | Le Point.fr

NDLR * Au sujet de ce  » ver de terre « …il ne s’agit nullement d’un lombric …comme l’expression employée pourrait le laisser penser. Pour en savoir plus ….consulter les informations ci dessous  :

« L’or brun du Tibet », ARTE, 8 juin 2009

« L’or brun du Tibet »
Lundi 8 juin à 4h10
sur ARTE

Un documentaire réalisé par Jeanne Mascolo de Filippis [1]
Une coproduction :
ARTE France, Strawberry Films (2009-43 mn)

Enquête sur un alien du monde vivant, mi-animal mi-végétal, surnommé le « Viagra de l’Himalaya ».
Étonnante mutation entre l’animal et le végétal, le cordyceps sinensis est la combinaison unique d’une chenille et d’un champignon qui pousse à l’état sauvage sur les hauts plateaux du Tibet et en Himalaya, à plus de 4 000 mètres d’altitude. Réputé pour ses bienfaits sur le système immunitaire, il est aujourd’hui l’un des champignons les plus renommés de la médecine chinoise traditionnelle.
Le cordyceps tibétain, surnommé le « viagra de l’Himalaya« , n’est plus seulement un revenu pour les populations de nomades tibétains mais aussi pour tout un réseau de commerçants qui voient en lui un produit encore plus lucratif que le ginseng. Sa demande croissante fait qu’il se négocie autour de 25 000 euros le kilo, plus cher que l’or !

Des hautes plaines de l’Himalaya aux plus grands laboratoires chinois de Hong Kong, en passant par les petits commerçants de pharmacopée d’Asie du Sud-Est, c’est cette nouvelle ruée vers l’Or Brun et ses enjeux que ce film se propose de raconter.
Il permettra également de découvrir ses conséquences sur la vie d’une population à la culture et aux pratiques uniques : véritable symbole de mutation des traditions, sa récolte représente déjà 50% de l’économie rurale du Tibet.
La société tibétaine est remodelée, les nomades se sédentarisent avec l’argent de la récolte et la course au profit pousse les laboratoires chinois et internationaux à isoler la cellule souche qui permettrait d’en faire un médicament bien moins onéreux. Mais aucune étude clinique fiable ne permet de vérifier ces propriétés…
Du Yunnan jusqu’à Hong-Kong, enquête sur cette nouvelle ruée vers l’or.

1ères diffusions le 29 mai à 18h15 et le 5 juin à 9h10

Source : ARTE et ZED Production

[1] Jeanne Mascolo de Filippis est également l’auteur(e) ou co-auteur de différents documentaires sur le Tibet, dont « Alexandra David-Neel – Une femme au Tibet interdit » (1992, avec Antoine de Maximy), et, avec Bruno Vienne, de « Kalou, Lama pour toujours » (1995), « Tibet, regard de femmes » (1995), « Retour au Kham » (1995), « L’enfant Lama » (1995), « Tibet libre : Kalachakra » (1998), « Tibet, l’histoire d’une nation » (1998, en 2 vol. avec Snafu Wowkonowicz) et bien d’autres

image : Il faut compter environ 20 000 euros pour un kilogramme de vers de terre* tibétains.

© Liu Kun / XINHUA/ Liu Kun


1er Décembre 2016

Le Dalaï-Lama de retour chez lui après une visite au Japon et en Mongolie

Dharamsala, le 28 novembre : Le chef spirituel tibétain Sa Sainteté le Dalaï Lama est retourné à Dharamsala, après avoir conclu sa visite de 18 jours au Japon et un voyage de quatre jours en Mongolie.

Le Premier ministre tibétain Lobsang Sangay et le Président du Parlement tibétain Khenpo Sonam Tenphel, ainsi que des dirigeants et des représentants de diverses ONG et associations tibétaines, ont reçu le leader spirituel de 81 ans à l’aéroport de Gaggal.

Des centaines de Tibétains et de sympathisants se tenaient des deux côtés de la route avec des bâtons d’encens et des écharpes de cérémonie blanches pour accueillir le dirigeant tibétain.

À son retour au Japon, Sa Sainteté a visité l’Université médicale de Saitama où il a rencontré les étudiants et les facultés de l’université et de l’hôpital le 26 novembre.

À son arrivée à l’université, Sa Sainteté a présenté ses condoléances à la famille de Maruki Kiyohiro, président de l’Université, qui est décédé récemment.

« Nous savons que tout ce qui naît doit mourir un jour, mais l’important, c’est que pendant que nous vivons, nous devrions rendre notre vie significative », at-il dit, tout en se souvenant de la grande bonté des deux premières générations de la famille Maruki durant les premiers jours de l’exil tibétain.

« Maruki Kiyoyuki, ici représente la troisième génération de cette famille qui ont montré des préoccupations pour le peuple tibétain. Je tiens à vous remercier pour votre promesse de continuer à nous soutenir comme votre père et votre grand-père l’ont fait avant vous », a déclaré le chef spirituel.

Dans son allocution aux étudiants en médecine de l’université, il a dit que montrer de la bonté envers les patients tout en les traitant, est tout aussi important que la formation médicale.

Citant sa propre expérience, il a dit : « Quand je cherche un traitement, si les médecins ou les infirmières sont gentils, je me sens à l’aise. Mais, parfois, s’il donne une injection mécanique, sans s’inquiéter pour l’être humain, je me sens appréhendé. »

Le 9 décembre, le laureat du prix Nobel de la paix donnera une conférence publique au Stade Thayagraj sur « La signification de la vie et de l’éthique séculière » et un enseignement à la demande du centre de méditation Tushita à l’hôtel Ashoka de Delhi, le 11 décembre, avant de se rendre à Mundgod, dans le sud de l’Inde.


1er Décembre 2016

La Chine n’imposera pas de sanctions économiques à la Mongolie après la visite du Dalai Lama

Sa Sainteté le Dalai Lama profite d'un moment de rire alors qu'il répondait aux questions du public lors de sa conférence à la Maison de la Culture d'Oulan-Bator, le 22 octobre 2016. Photo Tenzing Paljor.

Sa Sainteté le Dalai Lama profite d’un moment de rire alors qu’il répondait aux questions du public lors de sa conférence à la Maison de la Culture d’Oulan-Bator, le 22 octobre 2016. Photo Tenzing Paljor.

Malgré la forte opposition de la Chine à la visite du Dalai Lama en Mongolie, il semble que le pays ait trop d’enjeu dans la région pour être en mesure d’imposer de nouveau des sanctions à Oulan- Bator. Le journal chinois Global Time indiquait le 20 novembre dernier que des experts pro-gouvernementaux avaient exposé que les relations sino-mongoles allait probablement se refroidir à cause de la visite du 14ème Dalai Lama en Mongolie mais que l’on s’attendait à ce que la coopération économique entre les deux pays, incluant un prêt de 4,2 milliards de dollars, ne s’arrête pas.

L’article notait également que la Mongolie était toujours en négociation avec la Chine pour l’accord sur ce prêt.

« La visite du Dalai Lama en Mongolie va certainement impacter les relations d’échange que la Chine et la Mongolie ont construites grâce à l’initiative Belt and Road » a indiqué Da Zhigang, directeur de l’Institut des Etudes Nort-Est-Asiatique à l’Académie des Sciences Sociales de Heilongjiang.

Il a expliqué néanmoins que la coopération bilatérale entre les deux pays allait continuer, ceci incluant le prêt et la construction d’un couloir économique Chine/Mongolie, le premier mécanisme de coopération commerciale multilatérale issu de l’initiative Belt and Road.

La Chine avait déjà imposé des sanctions économiques à la Mongolie en 2006 et 2011 pour avoir autorisé des visites du leader spirituel tibétain en exil. Cependant, cette fois « il est peu probable que la Chine prenne des sanctions économiques car le pays a besoin de maintenir des liens solides avec la Mongolie, qui entretient une bonne relation avec les États-Unis, la Corée du Nord et le Japon, jouant un rôle important dans l’Asie du Nord » a ajouté Da Zhigang.

L’agence officielle chinoise Xinhua, citant le porte parole du ministère des affaires étrangères Geng Shuang, a quant à elle indiqué le 2 novembre qu’en dépit des dissuasions répétées de son pays, les Mongols avaient insisté pour inviter la Dalai Lama.

Geng a indiqué que la Chine avait vivement conseillé à la Mongolie de « reconnaître la nature séparatiste du Dalai Lama et de sa clique, de montrer du respect aux intérêts centraux de la Chine et de prendre des mesures efficaces pour réduire l’impact négatif de la visite du Dalai Lama pour éviter de perturber le bon développement des relations Chine-Mongolie. »


1er Décembre 2016

La Chine saisit les passeports des Tibétains dans l’optique de les empêcher de voyager.

Les autorités dans les provinces occidentales de la Chine confisquent les passeports des Tibétains autorisés à voyager en dehors du pays. En même temps, ces autorités somment d’autres Tibétains de rentrer en Chine, dans l’optique de réduire la participation à une cérémonie en Inde prévue pour l’année prochaine, cérémonie dirigée par le Dalai Lama, selon certaines sources.

Les agents gouvernementaux des provinces de Qinghai, Sichuan et Gansu se rendent actuellement chez les Tibétains détenteurs de passeports internationaux, sous prétexte que les sceaux de ces passeports doivent être actualisés, d’après une source locale du Service RFA Tibétain.

Ces agents stipulent que les passeports seront retournés, une fois les nouveaux sceaux communaux et des autorités du village mis en place, d’après une source anonyme locale du RFA.

Une seconde sourc, indépendante de la première, stipule que cette démarche aurait pour but d’empêcher les Tibétains de participer à cette réunion religieuse prévue en Inde conduite par le chef spirituel exilé : le Dalai Lama.

« Un grand nombre de Tibétains craignent que cela soit une tentative des autorités [chinoises] pour bloquer les Tibétains qui auraient l’intention de voyager jusqu’en Inde pour assister aux enseignements de Kalachakra en Inde en janvier », précise cette source.

Kalachakra, terme qui signifie « La Roue du Temps », est un rituel qui prépare les fidèles à être réincarnés à Shambhala,  royaume céleste qui, selon la légende, va vaincre les forces du Mal dans une bataille cosmique à venir.

La cérémonie et les enseignements sont souvent dispensés en dehors du Tibet par le Dalai Lama, qui est honni de manière notoire par les dirigeants politiques chinois comme un « séparatiste »visant à soustraire le Tibet au contrôle de Pékin.

Alors que les passeports des Tibétains sont maintenant retirés à ceux qui résident dans les provinces à population tibétaine   du Qinghai, Sichuan et Gansu, “ ceux dont les  passeports présentent des visas  pour les déplacements liés au business sont exemptés de cette confiscation, et leurs passeports n’ont pas été saisis ,” toujours selon cette RFA.

Sommés de retourner à la maison

Une troisième source du Service RFA Tibétain nous indique que les Tibétains voyageant au Népal sont déjà sommés de retourner au pays.

Récemment, un groupe de Tibétains porteurs de papiers chinois en règle arrivèrent à Kathmandu au  Népal, dans le but de visiter différents sites de pèlerinage au Népal et en Inde », selon la source du RFA.

« Ils avaient aussi l’intention d’assister aux enseignements de Kalachakra à Bodh Gaya en janvier 2017 ».

« Cependant, leur famille restée en Chine les ont contactés au Népal leur disant de revenir au plus vite, car les autorités chinoises étaient venues à leur domicile leur ordonnant de mettre fin à leur voyage », selon la source, ajoutant que les autorités avaient menacé les familles des voyageurs.

« Il est également  stipulé que les agents gouvernementaux qui se sont portés garants des Tibétains détenteurs de passeports internationaux pourraient se faire renvoyer », encore d’après la source.

« Mon propre passeport n’est pas tamponné pour que je puisse visiter l’Inde », rapporte un autre Tibétain au RFA.

« Les autorités chinoises nous suspectent de vouloir nous enfuir, juste pour assister aux enseignements de Kalachakra ddonnés Dalaï Lama, mais cela n’est pas vrai », dit-il.

Rapporté par Kunsang Tenzin et Lhuboom pour les Services RFA Tibétains. Traduit par Karma Dorjee. Ecrit en anglais par Richard Finney.


1er Décembre 2016

KIRTI : Lobsang Sangye, moine, du Monastère de Kirti, libéré en très mauvaise forme, après 4 ans de prison et de tortures.

Lobsang Sangye a été libéré, affaibli, de la prison de Mianyang dans la province du Sichuan. Ce moine du célèbre monastère de Kirti a été emprisonné et torturé pour avoir distribué des photos et des vidéos du chef spirituel en exil, le Dalaï Lama. Activité évidemment considérée comme subversive par le régime chinois. Son arrestation avait eu lieu le lendemain des auto – immolations de Lobsang Kalsang et Damchoe, deux moines de 16 et 17 ans, près du monastère.

Ses proches ont été informés de sa libération mais pas autorisés à l’accueillir. Lobsang a été escorté jusque chez lui à Nagba par la police. Les groupes de défense des droits de l’homme ne voient pas en cette décision un geste de bonne foi de la Chine, mais plutôt un moyen d’éviter un autre décès de détenu, dans des prisons qui ont déjà fait parler d’elles pour le même motif.


 
 
 
 

APACT  
 


Association Humanitaire exclusivement composée de bénévoles qui vient en aide aux réfugiés tibétains qui mènent la vie de l'exil et du dénuement dans les camps installés depuis 55 ans en INDE et au NEPAL.












 
Apact sur Facebook  
   
Publicité  
   
Site Internet.  
 
Association Paloise pour l'Art et la culture du Tibet archives 1986-2008


APACT sur Facebook




http://perso.numericable.fr/apact


Galerie de photos


"Mainpat 2009" le film


"Mainpat 2011" le film


"Mainpat 2013"


"Le Lion des Neiges"Film documentaire de Claude Le Gallou




PARRAINAGES DE COMMUNES EUROPEENNES AVEC DES COMMUNES TIBETAINES


Hommage à Phurbu Dolma




Beru Khyentse Rinpoche à Pau Aout 2013




Prisonniers Tibétains


Discours de Monsieur Robert BADINTER, Ancien Ministre de la Justice Lors du RASSEMBLEMENT EUROPEEN POUR LE TIBET à PARIS le 14 mars 2015.

 
Siège Social.  
 

 
Adresse postale.  
 

---------- Contact ----------
info@apactpau.fr
apactpau@yahoo.fr
apactpau@free.fr
apact64@yahoo.fr - webmaster
 
visiteurs  
 
 
Visiteurs. 254668 visiteurs (595040 hits)